décembre 1, 2022

Albert Toikeusse MABRI (Président du Comité National du 4ème RGPH): “Le recensement n’est pas la révision de la liste électorale“

Le Ministre d’Etat, Ministre du Plan et du Développement a entrepris depuis le 15 mars 2014, une tournée d’information et de sensibilisation sur le 4ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH). Du Gbêkê à la région des Lagunes, en passant par le Bélier, l’Indenié Duablin, le Gontougo, le Poro, le Denguélé, le Haut Sassandra, le Cavally, le Tonkpi, le Guémon, le Gôh, la Mé, l’Agnéby Tiassa etc, le Dr Albert Toikeusse MABRI, Président du Comité National du 4ème RGPH a expliqué aux populations le bien fondé de cette opération qui vise à bien orienter les politiques de développement.
«Le recensement vise à mieux programmer les investissements. Il va nous permettre d’améliorer de façon efficiente le bien être des populations. Faites vous donc recenser pour permettre à la Côte d’Ivoire de se doter de données fiables » a encouragé le Ministre ivoirien du Plan. Il a pour cela demandé l’implication de tous dans cette opération, notamment des confessions religieuses, de la société civile et de la chefferie traditionnelle.
Dénonçant les campagnes d’intoxication menée contre l’opération en cours et répondant au Président du Front Populaire Ivoirien (FPI) qui a appelé ses militants à un boycotter du RGPH, le Dr Albert Toikeusse MABRI a fait savoir que le recensement n’est ni l’identification, ni la révision de la liste électorale. « Arrêtez de tromper les populations. Ceux qui confondent révision de la liste électorale et RGPH, veulent semer la confusion dans les esprits. On ne doit pas retarder le développement. Arrêtez de faire la politique partout. Le RGPH n’a rien de politique » a-t-il martelé. « Il s’agit de savoir combien nous sommes, dans quelles conditions nous vivons, afin d’apporter le meilleur à chaque personne vivant sur le sol ivoirien » a fait savoir le Ministre d’Etat, Ministre du Plan et du Développement qui a ajouté que l’objectif de cette opération est de faciliter le développement, à partir des chiffres que l’on obtiendra.
Le Président du Comité National du 4ème RGPH a pour finir invité les uns et les autres à se mobiliser autour de l’essentiel, car dira t il : « Celui qui ne se fait pas recenser, ne pourra plus le faire avant 10ans »

Ministères

Wed, 26 Mar 2014 10:02:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy