décembre 7, 2022

Après 3 ans d’occupation illégale Gossio, Danièle Boni et autres retrouvent leurs maisons

Marcel Gossio, Danièle Boni Claverie, Tano Atta, Touré Amara et Touré Estelle ont reçu hier les clefs de leurs maisons occupées depuis la crise postélectorale. La cérémonie s’est déroulée dans les ruines de la résidence de l’ex-Dg du port d’Abidjan, Marcel Gossio, à la Riviera Bonoumin en début d’après-midi.
Le coordonnateur du comité de libération des sites privés et publics illégalement occupés, le Colonel-major Ehoussou Aka a remis l’ensemble des clefs au ministre chargé de la défense, Paul Koffi Koffi. Celui-ci, à son tour les a remises officiellement et individuellement aux différents requérants.
Parlant au nom des personnalités qui ont leurs sites occupés pendant la période postélectorale, Marcel Gossio a remercié le gouvernement, à travers son ministre chargé de la défense, d’avoir favorisé la libération de leurs maisons. Car cela n’a pas été facile pour eux. «Je voudrais dire que ça a été des moments difficiles pour nous parce que pendant trois ans, ces maisons étaient occupées. Ce qui nous a posé beaucoup de désagréments. Mais aujourd’hui tout rentre dans l’ordre et je voudrais certainement vous en remercier tout en souhaitant que cela contribue à la réconciliation de notre pays», a-t-il ajouté.
Quant au ministre Paul Koffi Koffi, il a fait savoir que sur 644 sites déclarés occupés, c’est-à-dire les sites qui ont été l’objet d’une requête de la part des propriétaires, il y a 249 libérés soit 39%, 159 en cours d’être libérés soit 24% et 238 qui ne le sont pas encore et qui correspondant à 27%. Il a, par ailleurs, affirmé qu’il ne s’occupait pas du volet indemnisation des propriétaires des sites qui étaient occupés et pillés.
Les nombreux journalistes qui ont accouru ont découvert une résidence de l’ex-Dg du port d’Abidjan pillée de fond en comble par les éléments des Frci qui l’occupaient. Rien de récupérable. M. Gossio dépassé par le spectacle a confié à la presse qu’on l’avait pourtant rassuré que sa maison était occupée pour qu’elle ne soit pas pillée.

Eddie Ané
(Stagiaire)
In Notre Voie

Wed, 04 Jun 2014 05:24:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy