novembre 29, 2022

« Le FPI a délaissé la formation politique » de ses militants, déplore Michel Gbagbo

Le Front populaire ivoirien (FPI, opposition), a délaissé la « formation politique » de ses militants au profit d’autres « avantages », a déploré Michel Gbagbo, le fils de l’ancien Chef de l’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo.

S’exprimant le samedi dernier à Agboville (80 km au Nord-Est d’Abidjan), lors de l’investiture de la cellule des enseignants du FPI, Michel Gbagbo a profité pour donner des conseils au Vice-président du Rassemblement des jeunes républicains (RJR, la jeunesse du parti au pouvoir) d’Agboville, Ousmane Traoré, présent à cette cérémonie.

« (…) En ma qualité d’aîné du Camarade Traoré Ousmane, je profite pour l’inciter, lui et les militants de son parti à ne pas tomber dans les mêmes pièges que nous en délaissant la formation politique au profit de la recherche d’autres avantages, parce que vous êtes au pouvoir », a expliqué Michel Gbagbo, soulignant « être bien placé pour donner ces conseils ».

Michel Gbagbo avait été arrêté, en compagnie de son père le 11 avril 2011 à Abidjan, lors de la crise post-électorale. Accusé d’infractions économiques, il a bénéficié en août 2013 de la liberté provisoire, avec 12 autres détenus.

APA

Tue, 08 Apr 2014 05:22:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy