février 4, 2023

Marché de travail : Des stratégies pour passer à l’économie formelle

Discuter de l’élaboration de nouvelles politiques dans les domaines de travail, de l’emploi, la productivité, la migration de main-d’œuvre, la protection sociale et l’économie informelle, tels sont les objectifs de la réunion du groupe de travail sur le système d’information du marché de travail et de l’économie informelle qui s’est tenue du 25 au 27 août dernier à Abidjan. Ce groupe de travail qui est une structure sectorielle du plan d’action stratégique de l’Union africaine (Ua) vise à mettre en œuvre la Charte africaine de la statistique et de la stratégie pour harmoniser du péché statistique Afrique (Shasa). Son mandat a été axé sur le développement et la mise en œuvre du cadre d’information et de coordination du système d’information sur le marché du travail. Les panelistes, tenant compte de l’agenda de développement de l’Afrique d’ici 2063, ont réfléchi, durant trois jours, sur la sécurité sociale et la protection sociale pour tous et les nouveaux programmes de l’Union africaine. Ils ont également planché sur le plan d’action sur l’emploi, l’éradication de la pauvreté et le développement inclusif, le projet panafricain Afrique-Ue sur la migration et la mobilité. Il devient ainsi impératif de concevoir des systèmes de mesures de l’économie informelle, de la productivité et de la compétitivité ainsi que des données sur la migration. Des recommandations très importantes ont été dégagées à la fin des travaux. Il s’agit par exemple de voir comment les Etats peuvent mettre en place une stratégie d’emploi. Le Bureau international du travail en charge des questions de l’emploi et des normes stratégiques du travail et l’emploi a réitéré son engagement à travailler avec l’Ua, la Communauté économique et les Etats pour le succès du marché de l’emploi. Pour le directeur général de l’Institut national de statistique (Ins), Ibrahima Bâ, le développement doit se baser sur un secteur privé fort qui crée la richesse et l’emploi. Ce secteur privé doit surtout partager les ambitions avec le public pour leur réalisation. Il faut disposer également des statistiques pour mieux gérer les affaires car celles-ci restent un outil indispensable pour la gestion d’une entreprise. C’est à ce prix que chaque pays saura exactement ce qu’il faut faire sur le marché du travail.

Romaric SAKO
In Le Sursaut

Fri, 28 Aug 2015 09:38:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy