novembre 28, 2022

Présidentielle 2010 / Gbagbo, Bédié, Ouattara et Soro : Tous d’accord sur la liste électorale définitive

Photo : DR
‘’Cette réunion a fait l’évaluation du processus électoral. Ensemble nous avons convenu de faire en sorte que l’élection du Président de la République se tienne effectivement le 31 octobre 2010. Pour ce faire, vous savez qu’il fallait franchir l’étape de la liste électorale définitive. Et je suis content de vous dire que nous nous sommes tous mis d’accord sur la liste électorale définitive. Nous avons demandé au président de la Commission électorale indépendante, avec l’ensemble des structures concernées par la question, de tout faire pour que la liste électorale définitive soit disponible cette semaine. Cette liste sera sanctionnée par un décret que le Président de la République prendra. La réunion a aussi demandé au président de la Commission électorale indépendante de prendre toutes les dispositions, pour que dans les délais indiqués, tout ce qui a trait à l’organisation pratique des élections soit réalisé, à savoir la confection des bulletins et des documents électoraux. Nous avons aussi ensemble convenu de faire en sorte que la sérénité, la tranquillité puissent prévaloir pour que les élections se déroulent dans les meilleures conditions. Enfin, nous avons convenu de nous retrouver à l’occasion d’un CPC qui se tiendra au Burkina-Faso dans ce mois de septembre, pour faire un dernier point sur l’état d’avancement des activités préparatoires pour l’élection présidentielle. Je voudrais, mesdames et messieurs les journalistes, conclure en disant que nous avons noté une réelle volonté politique de tous les membres du dialogue inter-ivoirien à faire en sorte et de tout faire pour que l’élection du Président de la République puisse se tenir le 31 octobre 2010’’

Propos recueillis par S. Débailly

Encadré

Le schéma d’un autre report
La réunion du Cadre permanent de concertation d’hier, même si elle s’est achevée sur une note de satisfaction comme le laisse entrevoir la déclaration du Premier ministre suscite néanmoins quelques interrogations. Va-t-on allègrement vers un autre report malgré les assurances du Président de la République lors de sa visite dans l’Agnéby ? Selon le chronogramme initial rendu public par la CEI, la liste électorale devrait être disponible le 5 septembre 2010. Nous sommes le 7 septembre et point de liste électorale. A y voir de près, entériner ce retard et annoncer un CPC à Ouaga, à quelques jours de l’élection présidentielle indique bien qu’au-delà d’un simple code de bonne conduite, les acteurs cherchent la meilleure formule pour endosser un report éventuel que tout le monde veut faire payer à Bakayoko et à la CEI. Toute chose qui confirme le scepticisme de certains quant à l’indépendance et à l’autonomie de la CEI, tributaire des calculs politiciens et états d’âmes aussi bien de la primature que des principaux leaders et candidats. Pour les observateurs avertis, malgré le CPC d’hier, de sérieux doutes planent sur le 31 octobre. Le diable se trouve dans les détails : aller à Ouaga pour faire une évaluation à 30 jours du scrutin ne saurait cacher une manœuvre pour faire constater un retard assumé en privé par les leaders et publiquement par la CEI

I.D

Avec le partenariat de l’Intelligent d’Abidjan

Tue, 07 Sep 2010 15:02:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy