décembre 9, 2022

Révolution, dans le secteur des transports : 200 taxis-compteurs climatisés ‘‘émergents’’ arrivent

L’information a été donnée hier, par Christophe Vanié, Directeur général de la Société de transport Vanié (Stv), au siège de sa structure, à Koumassi. En effet, de retour d’une mission de plusieurs semaines en Europe, précisément en Allemagne, Belgique, Hollande, France et Espagne, Vanié a bien voulu partager les fruits de son périple qu’il a jugé ‘‘fructueux’’. Il a été question, de renouvellement du parc auto de taxis-compteurs, de partenariats. En tout cas, de projets touchant au secteur des taxis-compteurs. « Nous avons rencontré en France, la G7, la Grande syndicale de transports de Paris. Idem dans les autres pays où nous sommes passés. Oui, nous voulons apporter quelque chose de nouveau dans le secteur des taxis-compteurs en Côte d’Ivoire et c’est ce qui nous a amenés dans ces différents pays », a relevé Vanié. Selon lui, pour le renouvellement du parc-auto et l’arrivée des taxis révolutionnaires, l’accent sera mis sur une collaboration Etat-transporteurs, transporteurs-chauffeurs, Assurance-rémunération. « Nos partenaires sont prêts à venir sur Abidjan. Mais pour la première phase, ils iront d’abord en Mauritanie car le secteur des transports en Côte d’Ivoire est encore mal organisé. Ce sont les difficultés à nous entendre au niveau du secteur qui ont fait que les partenaires partent en Mauritanie. Mais il s’agit surtout de voir comment cela fonctionne en Mauritanie et par la suite, la phase de la Côte d’Ivoire démarrera. Ce sera une phase pilote avec 200 taxis-compteurs », a expliqué le Directeur général de la Stv. Pour lui, la Côte d’Ivoire est ‘‘un grand pays qui peut concurrencer avec n’importe lequel des pays européens’’. Mais fort de l’informel qui règne dans la corporation, le renouvellement va commencer par la Mauritanie.

Les taxis équipés de GPS

En ce qui concerne ce projet de taxis-compteurs climatisés ‘‘Mercedes’’, Vanié a révélé que ce seront des taxis privés qui seront mis à la disposition des touristes, des Directeurs de sociétés, etc. « Il sera créé un pôle comme à Paris avec plusieurs propriétaires de taxis. De chez vous, vous pouvez appelez et l’on viendra vous chercher. Les chauffeurs seront très expérimentés, fins connaisseurs des quartiers, des sites importants de la capitale économique et même des banlieues. Malgré les problèmes d’adressage des rues, ils pourront facilement se retrouver. Et le recrutement ne se fera pas n’importe comment car nous mettrons l’accent sur la moralité des employés, leur propreté », a développé Vanié. Avant de préciser que tout transporteur peut obtenir ces taxis-compteurs climatisés de types ‘‘ Mercedes’’. Pour réussir cette noble mission, le DG de l’entreprise Stv entend bénéficier de l’assistance technique des autorités ivoiriennes, notamment les ministères des Transports et de l’Intérieur, de la Sécurité. « Que les autorités nous facilitent la tâche en nous appuyant au niveau de la technicité, la sécurité. Nous leur avons adressé des courriers. Ce que nous recherchons, ce n’est pas de l’argent. Nous ne demandons pas d’argent mais plutôt une assistance technique», a insisté le conférencier. A l’en croire, les opérateurs qui arrivent en Côte d’Ivoire viennent pour aider le secteur des taxis-compteurs qui est en train de se détériorer. « C’est ce qui nous fait courir. En 2009-2010, nous sommes arrivés avec des opérateurs économiques belges. Mais compte tenu de notre mésentente aux élections à la Matca, ils sont repartis. Cette fois encore, nous avons une occasion de rendre service à notre secteur en transposant en Côte d’Ivoire, ce qui se fait en Europe. Et ce sont les mêmes taxis-compteurs Mercedes qui circulent en Europe qui viendront ici. Nous demandons le calme dans notre secteur d’activité », a indiqué Vanié. Qui entend aider le Président Alassane Ouattara à mettre en place sa politique d’émergence dans le secteur des taxis-compteurs. Vanié estimant que ‘‘l’Etat ne peut pas tout faire et il ne faut pas tout attendre de l’Etat’’. Il a signifié que ce projet va générer de nombreux emplois (directs et indirects) car le secteur de la téléphonie mobile va connaître une dynamique, tout comme la télésurveillance et bien d’autres activités. « Ces taxis seront équipés de GPS, système de localisation afin de suivre le trajet. », a rassuré Vanié. Et de conclure : « Nous venons travailler pour les transporteurs».

Jean Eric ADINGRA
In Le Patriote

Thu, 20 Feb 2014 10:56:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy