février 3, 2023

CÔTE D’IVOIRE – ’ É

́ ́

: M. le Président merci de nous recevoir. M. le Président, c’est la première fois que vous donnez une interview depuis votre retour en Côte d’Ivoire, retour désormais en politique. Ca fait presque 40 ans que vous avez fondé le Front Populaire Ivoirien. Est ce que la création de ce nouveau parti, c’est un petit peu une déchirure ou c’était nécessaire pour tourner la page ?

: ‘ ́ ℎ ́ . . ‘ ̀ , ́ ́ 1982, ̂ ́ , ̂ , ̂ ‘ , ‘ .

: Au Congrès, il y avait une absence qui a été remarquée. C’est celle de Simone Gbagbo. Est-ce que ça signifie clairement qu’il ya un divorce politique ou vous espérez qu’elle pourrait rejoindre votre mouvement ?

: – . , ‘ , . ‘ . ℎ ̀ . ℎ ̀ , .

: Vous espérez quand même ?

: ̀ ℎ ́ . ̀ , ́ , ℎ ́ . ̀ ‘ ℎ ̀ ̧ ℎ ̀ .

: Alassane Ouattara, vous l’avez vu le 27 Juillet et c’était votre première rencontre officielle depuis pratiquement 10 ans, je crois comprendre que vous échangez régulièrement, est-ce qu’une prochaine rencontre est prévue ? Relativement, il ya plusieurs dossiers sur la table.

: , ‘ ̀ ‘ ℎ . ‘ ̀ ́ ‘ . ́ ‘ .

: Ca pourrait prendre la forme de quoi ? D’une sorte de dialogue national ? C’est vrai qu’on l’entend souvent mais…

: , . ́ ℎ ‘ ℎ ́ ‘ ℎ .

: J’ai entendu dire que lors de cet entretien du 27 juillet, vous avez abordé avec le Président, le cas de Guillaume Soro que vous avez plaidé pour qu’il puisse revenir mais que le Président vous a opposé un refus catégorique. Vous confirmez ?

: .

: Je n’étais pas là mais…

: ́ ́. .

: Alors racontez nous M. Le Président.

: , ‘ ̀ . ‘ ́ ’ . ‘ ̂ ́ ́ …

: Vous souhaitez son retour ?

: ̂ ! ℎ ́ . " ̂ ̀ ‘ ". ‘ . ℎ ‘ ́ ́ ̧ , ‘ ́ , ̧ ̀ ℎ ̂ . ̀.

: Il y a un autre sujet, vous l’avez abordé dans votre discours de clôture au congrès, c’est votre condamnation à 20 ans de prison, dans l’affaire dite du braquage de la Banque Centrale des États d’Afrique de l’ouest. Vous avez dit, vous récusez cette condamnation. C’est peut être pas aussi simple parce qu’elle est là. Est-ce que vous attendez d’Alassane Ouattara une amnistie sur cette affaire ?

: ‘ . ‘ !

: Mais c’est quand même une épée de Damoclès pour vous ?

: ‘ ́ ́ ̀ , ‘ ̀ . ‘ ́ . , ‘ . . ‘ ̧ .

: Il ya un autre sujet sur lequel vous vous êtes exprimés, on a tous compris, c’est ce projet, dont on parle, de mettre une limite d’âge, pour être candidat à la Présidence, à 75 ans. Ça a déjà existé dans la constitution de 2000. Cette limite avait déjà été levée lors de la dernière réforme constitutionnelle. Et il se dit qu’on pourrait la rétablir, ce qui ferait qu’Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et vous même ne serez pas en mesure de vous présenter si vous le souhaitez à une prochaine élection présidentielle.

: !

: Est ce que vous considérez que c’est une façon de vous éliminer ?

: . ‘ . ‘ . ́ ̀ ́ ́, ̀ ̂ . .

: Vous avez dit, dans votre discours, deux choses. Vous avez dit: " je ferai la politique jusqu’à ma mort. C’est moi et moi seul qui vais décider sous quelle forme". Et après, à la fin de votre discours qui a intrigué beaucoup de militants, il faut le dire, " mon ambition aujourd’hui, c’est de partir". On a l’impression que vous dites une chose et son contraire.

: ‘ ‘ .

: Alors expliquez nous.

: . , ‘ ̂ ́ . . ́ ̀ ̂ ̂ ̀ ̂ . ‘ ̧ . . ‘ ́ ́ . 1982, ‘ ́ ́ , ‘ ̀ , ́ ́ ́ ̀ ́ , , ̀ ́ ℎ . ℎ ́ ́ .

: Vous désengager de la tête du parti ?

: ́ ̂ ̀ ‘ ‘ . ̧ .

: Mais alors évidemment, vous savez la question que je vais vous poser. Vous l’imaginez. Tout le monde a une date en tête, une date théorique qui peut changer, mais c’est 2025, quand est prévue la prochaine élection présidentielle. Donc est-ce que ça veut dire que vous ne serez pas candidat à cette élection ?

: ‘ . ‘ . ‘ , ̧ ‘ . ‘ : " ‘ ́ . ‘ ́ ́ , ‘ ́ ́ ́ ." ‘ ́ ‘ ̂ ‘ – ́ . ́ ̀. ̀ ́ . , , 1940, ́ ‘ ̀ , ‘ ́ ́ . ̀ ℎ ‘ ̀ .

: Donc vous ne l’excluez pas ? Vous dites, je n’en sais rien, ça veut dire peut être oui mais vous pourriez me dire, peut être aujourd’hui je me retire, je ne veux plus, je l’ai déjà été.

: ̀. ‘ ̀ – ℎ , .

: Et si les circonstances sont-elles des chances de gagner avec vous ?

: ℎ … ‘ . ‘ . ‘ ‘ .

: Ce que vous ne voulez pas, c’est qu’on vous exclut par cette limite d’âge ? C’est bien ça ?

: ‘ ‘ ́ . ̧ . ̧ ‘ ̂ ‘ ̀ . .

: Alors vous avez évoqué la question des mandats présidentiels. Un sujet de controverse ici en Côte d’Ivoire et au delà. Mais on va commencer par ici. Alassane Ouattara s’est donc présenté pour un troisième mandat. Il avait indiqué qu’il ne voulait pas et que c’est suite au décès, par maladie, de son défunt de celui qu’il avait décidé, Amadou Gon Coulibaly, qu’il a été forcé de le faire. Pour vous, il a violé constitution ?

: ́ ̀ ‘ , ́ ́ . ̀ , ‘ ́ . ̂ ‘ , , ́ , , ‘ ‘ ́ , ́ , , . , . ́ ℎ , ́ , ́ , .

: Oui mais vous connaissez l’argument. On change de constitution, on remet les compteurs à zéro.

: ‘ ̧ ‘ ́ ( ) .

: Donc Alassane Ouattara n’a pas respecté ?

: . . ̀ ̧ ‘ℎ ?

: Ca sert de le dire. Mais est-ce que fondamentalement, ces limitations de mandats et remettre les compteurs à Zéro, ce n’est pas un poison pour la démocratie en Afrique ?

: , ℎ .

: Parce que ça encourage des coups d’Etats, d’une certaine façon.

: , ̀ . , ́ ‘ ̂ . ̀ . … ́ , ℎ ̀ , 16 . ℎ ? ! ‘ ‘ ́. ‘ ́ . , ‘ ℎ ́ ̀ ́ ℎ ̈ , ‘ ‘ 33 ́ , ‘ ‘ . , , ‘ ́ , ‘ ́ , . ‘ . ́ ‘ ̧ . ́ , ’ ́ 02 . , ‘ , . , .

: Quand le Président français va au Tchad à la suite de la mort d’Idriss Deby. Il semble légitimer une transition dynastique. Beaucoup ont vu deux poids deux mesures par rapport à ces condamnations assez virulentes des coups d’état au Mali.

: ‘ ! ́ ̧ ‘ ̀- . ’ . ̧ ́ ̧ ́ ‘ ̀ ̀- .

: La présence française, militaire, en Afrique. Est-ce que ce n’est pas l’heure de remettre en cause ? Ici, il ya une base militaire française. Vous êtes bien placés pour le savoir. Est ce qu’il ne faudrait pas remettre en cause cela ? Est ce que ce n’est pas le moment ?

: ‘ , .

: Là, vous souhaiterez la fermer, par exemple? Vous diriez à la France, les soldats à la maison ?

: ‘ ‘ ́ ̧ ‘ ́ . ‘ℎ ‘ ́ . ̀ ̀ ́ . ̀ ̀ ‘ ́ . ́ . ‘ ̧ ̀ .

: Je vais revenir sur le 31 mars de cette année. Vous vous souvenez de la date ?

: ̂ .

: Vous êtes à la Cour Pénale Internationale. L’acquittement est prononcé. On se souvient de votre visage. Vous pensez à quoi en ce moment ?

: ‘ ‘ ̧ ( ), .

: Mais dans votre tête, on ne sait pas…

: ’ ̂ ‘ ℎ ℎ ́ . ‘ ́ ́. ̀ ̀, ‘ .

: Alors votre co-accusé, Charles Blé Goudé, à sa libération, sur France 24, a demandé pardon. Il a demandé pardon aux victimes, aux ivoiriens. Parce que, Oui, comme vous il a été acquitté des crimes les plus graves mais il y a quand même eu 3000 personnes qui sont mortes.

: ℎ 3000 .

: Peut être plus…

: .

: Donc est-ce que vous demanderez pardon parce que vous étiez responsables ?

: ℎ ́ ́. , ́ ́ ̂ ‘ . ℎ ́ ́. ̀. ̀ ̂ ‘ ̀ . ‘ . , , ́ ́ ́ ‘ ́ . ̀, . .

: Peut-être que les victimes attendent ça, M. Le Président

: , ‘ ̀ ̀ ‘ ‘ . ‘ ̧ . , ́ ́, ́ ̀ .

: C’est qui "ON" ? Nicolas Sarkozy ?

: . " " ‘ ́ . ‘ ́ ́ ́ ̂ ’ .

: Il a voulu vous tuer ?

: ̧ , . ̂ . ‘ ́ ́ ℎ ̧ , . ́, , , ́ ̂ ‘ ? ̧ …

: Vous considérez toujours que vous avez gagné en 2010 où que les résultats…

: ̀ ‘ ̂ ̀. ̀ ‘ ̂ ̀ ̧ , ́ ́ . ̀ ! , ! ! !

: Est ce que vous pardonnez à Alassane Ouattara ?

: ̀ .

: Merci beaucoup M. Le Président d’avoir répondu aux questions de France 24.

Wed, 20 Oct 2021 12:47:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy