août 13, 2022

Le diocèse de Paris possède 700 millions d’euros de biens immobiliers cachés

Le diocèse de Paris dispose de près de 700 millions d’euros de biens immobiliers qui n’apparaissent pas dans ses comptes, d’après la cellule investigation de Radio France. Un système aux allures de nébuleuse, alors que l’Église cherche de l’argent pour indemniser les victimes de prêtres pédophiles.

C’est un charmant hôtel particulier situé rue Barbet-de-Jouy, l’une des rues les plus prestigieuses du 7e arrondissement de Paris, cerné par les ambassades et les ministères, à proximité immédiate de l’hôtel Matignon. Un ancien membre du diocèse de Paris décrit ainsi la demeure officielle de l’archevêque de Paris : “Lorsqu’on franchit la très belle porte cochère, une cour pavée donne sur l’hôtel particulier. Le rez-de-chaussée est occupé par des salons en enfilade et une grande salle de réunion. Au premier étage, se trouve l’appartement privé de l’archevêque, son bureau, ceux de son secrétaire particulier et de ses collaboratrices. À l’arrière se trouve un charmant jardin et à droite, la chapelle privée de l’archevêque.”

Cet hôtel particulier a été légué par une riche paroissienne au début du siècle passé, afin que l’évêque de Paris en fasse sa résidence. C’est le cas depuis lors. La Cellule investigation de Radio France a fait évaluer ce bien par deux experts immobiliers. Ils l’ont estimé à un prix allant de 52 millions à 65,8 millions d’euros, en retenant la valeur du mètre carré. (La méthode d’évaluation utilisée est celle de la “base de comparables”. Elle consiste à identifier des immeubles similaires à celui qui doit être estimé, autant dans son usage et que dans son standing, ndlr).

De nombreux immeubles de luxe

Au total, le diocèse gère indirectement près d’une centaine d’immeubles. Parmi eux, celui qui abrite le siège social de Free, 8 rue de la Ville-L’Évêque, dans le 8e arrondissement de Paris, près de La Madeleine. Cet ancien presbytère est la propriété d’une société civile immobilière (SCI) détenue par l’association du diocèse de Paris, et dirigée par Bruno Cousin, le directeur administratif et financier du diocèse. Le bâtiment, d’une superficie de 6 800 m², est évalué entre 137 et 156 millions d’euros.

Lire la suite sur franceinter.fr

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy