DEMAIN, L’HEURE DE VERITE. PASSONS A UNE AUTRE ETAPE !

Il y a plus de trois mois que le Président élu de la Côte d’Ivoire a été arrêté par l’armée française et remplacé par Monsieur Alassane Dramane Ouattara chef de la rébellion qui endeuille ce pays depuis septembre 2002. Ce, après une guerre sans merci qui a fait de plus, un nombre incalculable de morts au sein de la population civile.
Pendant ces trois mois, notre incapacité à entrer en contact physique avec les populations qui avaient besoin d’être rassurée sur notre détermination à poursuivre la lutte, nous a obligé à nous rabattre sur l’internet notamment Facebook.
Ce fut un cadre de choix de partage de nos convictions communes de justice, de démocratie et d’autonomie de notre mère patrie. Aussi, après plusieurs conférences-débats, sommes-nous convenus de faire de la libération du Président Laurent Gbagbo et ses collaborateurs un motif réel de lutte. Ainsi que marquer notre refus de laisser la France recoloniser notre pays et piller nos richesses par le bien d’une représentation incarnée par Mr Alassane Ouattara.
Comme méthodologie, nous avons retenu la mise en place d’un groupe dont l’action consistera à exposer de façon passive ou active la calamité ivoirienne lors des forums sous régionaux, régionaux et internationaux en un premier temps et en un second temps investir le pays pour faire triompher la justice et la liberté.
Il est temps de passer du virtuel au réel. De passer des grandes théories aux actions concrètes.
Et pourtant, tu hésites encore à t’engager résolument en débit de l’assurance divine d’une victoire car tu regardes à ton rang social, à ta position actuelle face aux difficultés apparentes d’une lutte qui humainement semble impossible. Tu regardes autour de toi, tout semble dégringoler, les personnes que tu supposais dignes de porter la croix de l’enfantement de la nouvelle Cote d’Ivoire libre, belle, flamboyante, admirée de par le monde, abdiquent, les signes semblent indiquer une impossibilité de redresser la situation en faveur de la liberté et d’autonomie des ivoiriens à disposer d’eux-mêmes et des richesses de leur pays. Tu désespères, tu déprimes, la peur t’envahit, et tu finis par croire que la victoire est impossible face à la machine répressive de la communauté internationale et la barbarie sans nul pareil du régime de terreur des paravents de la France en Côte d’Ivoire. Pourtant, il t’a été dit, plus d’une fois, que la crise ivoirienne a un fondement spirituel et sa résolution sera divine. Aussi, ne tiendra-t-elle point compte des circonstances et des acteurs.
De ton désespoir, naitra la gloire de Dieu. Pourvu que tu lui fasses confiance. Ne regarde point à ta ‘’taille‘’. Riche ou pauvre, premier de la société ou dernier, femme ou homme, populaire ou inconnu. Joseph, jalousé et vendu par ses frères ne s’est-il pas révélé sauveur d’Israël ??? David, le petit berger n’a-t-il pas été bourreau de Goliath et devenu roi d’Israël? Gédéon, petit, de la plus petite tribu d’Israël, n’a-t-il pas vaincu les Mandanites et libéré Israël ?… Tu es certainement la solution de Dieu pour ton pays. Lève-toi ! Quand Dieu appelle, il qualifie. Il te qualifiera certainement sur le champ de bataille.
Glisse simplement ‘’INBOX‘’ à PRISCA STANI (E-MAIL : priscatruthway@yahoo.fr) le nom facebook, tes contacts, ton pays de résidence, ta ville de résidence, ton quartier, au besoin ta profession. Il te sera convié une petite mission. Passer le message à tous tes amis internautes et non internautes, sera également faire œuvre utile.
Frère, sœur, nul autre que nous ne portera la croix de la libération de notre nation. S’il a plu à Dieu que nous soyons encore en vie là où des milliers des nôtres ont été lâchement assassinés, c’est qu’il veut assurément faire de nous des instruments de son action en faveur de notre pays. Prends ta place dans le train de l’histoire en gardant la foi en Dieu et les yeux rivés sur lui. Quand il dit, il ne se dédit point. Avec lui, nous ferons des exploits. La victoire est à notre portée, il suffit d’y croire.
Que l’éternel bénisse chacun de nous.

NB : Nous serons heureux d’accueillir tous les frères africains qui croient en une Afrique digne, libre et indépendante

LE MINISTRE DOSSO CHARLES RODEL D.

Fri, 22 Jul 2011 20:24:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy