novembre 28, 2022

Derniers assauts du froid dans l’Hexagone avant le redoux

La journée de dimanche s’annonçait encore glaciale pour une majeure partie de la France, qui grelotte depuis près de deux semaines, avant un redoux à partir de lundi, alors que les chutes de neige s’atténuaient en Haute-Corse.
La vigilance orange était maintenue dans 53 départements (52 en "grand froid" et un en "neige-verglas"), selon Météo France. Le reste du pays était placé en vigilance jaune pour le froid, à l’exception d’un seul département, l’Hérault.
Cette vague de froid, qui a débuté le 30 janvier avant de s’accentuer le 1er février, faisant 14 morts au total, "prendra fin en tout début de semaine" avec un retour progressif à des températures positives, estime le service météorologique national.
"Le redoux va se faire dans la nuit de dimanche à lundi par le nord-ouest, en provenance des îles britanniques", précise Patrick Galois, prévisionniste à Météo France.
Cet épisode est moins intense que la vague de froid historique qui avait frappé la France en 1985, précise-t-il. Petite différence cette année, "le Sud a été aussi touché que le Nord, l’air froid venu de Russie ayant plongé jusqu’à la Méditerranée".
Dimanche, les averses de neige se faisaient moins abondantes en Haute-Corse, recouverte samedi d’un manteau blanc jusqu’au bord de mer, notamment sur la façade est de l’île. Une accalmie qui a permis la reprise du trafic peu après 10H à l’aéroport de Bastia, où l’ensemble des vols avaient été annulés samedi, de même que les premières rotations de dimanche.
Les températures négatives occasionnant du verglas, la circulation restait difficile, y compris sur les routes du littoral, des équipements spéciaux (pneus contact ou chaînes) étant obligatoires pour franchir les cols et emprunter certains axes. Un certain nombre de conducteurs ne respectent pas ces consignes et se retrouvent bloqués, a toutefois déploré la préfecture.
Plusieurs villages de la Castagniccia, où plus d’un mètre de neige a pu être relevé par endroits, étaient inaccessibles. Les pompiers ont pu y distribuer dimanche matin du pain et de l’eau minérale.
Sur le continent, le réseau secondaire restait difficilement praticable par endroits, comme en Gironde ou Corrèze. Dans le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie, le dépassement, pour les poids lourds et les transports en commun, a été interdit sur certaines autoroutes.
Partout en France, ont été signalés des cas de gel des canalisations dans les logements, provoquant des coupures d’eau. A Saint-Chamond (Loire), les occupants d’un immeuble, une centaine, ont dû être relogés dimanche matin, après la rupture d’une canalisation qui a libéré 400 m3 d’eau, inondant les sous-sols et la chaudière.
Dans plusieurs départements, les pompiers ont signalé la multiplication des feux de cheminée et des incendies provenant de radiateurs d’appoint. En Alsace, les pompiers ont évacué samedi soir 17 personnes intoxiquées au monoxyde de carbone dans un restaurant de Bischoffsheim (Bas-Rhin). Un réchaud à charbon semble être à l’origine de cet incident.
Dans les stations de ski, l’humeur était au beau fixe, grâce à la neige en abondance et à un soleil radieux.
La vague de froid a aussi fait des heureux chez les commerçants, relançant les ventes de manteaux et accessoires d’hiver (gants, écharpes, bonnets…) à mi-course après un début timide, notamment dans les grands magasins et sur internet.

AFP

Sun, 12 Feb 2012 16:59:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy