décembre 2, 2022

France – Valls à Matignon pour la passation de pouvoirs avec Ayrault

Manuel Valls, nommé lundi à Matignon au lendemain de la déroute des socialistes aux municipales, a pris possession des lieux mardi à l’issue d’une brève passation de pouvoir avec Jean-Marc Ayrault, au milieu d’une journée d’intenses négociations pour composer son gouvernement.

"Le président de la République a tracé une feuille de route pour aller encore plus loin, plus vite", a déclaré M. Valls, soulignant avoir conscience de la demande de "justice sociale" des Français après la débâcle électorale.

Il a rendu hommage au Premier ministre démissionnaire, l’assurant qu’il poursuivrait le "travail engagé au service du redressement". Jean-Marc Ayrault, qui a décrit une "tâche éprouvante, exigeante, mais en même temps exaltante", a été longuement et chaleureusement applaudi par le personnel de Matignon debout dans la cour.

Selon son entourage, le nouvel hôte de Matignon, qui a désigné Véronique Bédague-Hamilius comme directrice de cabinet -première femme à ce poste à Matignon-, devait poursuivre ses consultations en vue de la formation du gouvernement, dont la composition devrait être dévoilée mercredi au plus tard. Cette équipe sera "resserrée et paritaire évidemment", a-t-on précisé.

Le premier Conseil des ministres du gouvernement Valls devrait se tenir jeudi.

Consultant par téléphone, depuis lundi soir, Manuel Valls a reçu mardi matin Place Beauvau le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui souhaite conserver son poste.

Bien que les ex-ministres écologistes Cécile Duflot et Pascal Canfin ont déjà dit qu’ils n’en seraient pas, on semblait s’orienter mardi après-midi vers une entrée de ministres d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) dans l’équipe Valls après une rencontre d’une délégation du parti avec le nouveau Premier ministre.

Ce dernier s’est engagé sur le processus entamé sur "la transition énergétique", des actions en faveur de la "justice sociale", et de la "décentralisation", trois thèmes chers aux écologistes, a fait valoir son entourage.

Il restait toutefois à trancher de nombreux points, notamment le remplacement de M. Valls à l’Intérieur. Pour ce poste circulent les noms de François Rebsamen et de Jean-Jacques Urvoas, un proche de Valls, qui préside la commission des Lois à l’Assemblée nationale.

La stabilité pourrait prévaloir au Quai d’Orsay avec le maintien de Laurent Fabius. Quel sera le nouveau visage de Bercy? Pierre Moscovici a annulé mardi sa participation à une réunion importante de ses homologues de la zone euro, à Athènes, préférant attendre à Paris d’être fixé sur son sort. Lors de la composition du gouvernement Ayrault, celui qui avait pourtant dirigé la campagne du candidat Hollande avait été "prévenu le dernier", rappelait son entourage.

De son côté, Vincent Peillon (Éducation), est donné partant à coup sûr, il est candidat aux élections européennes dans le grand Sud-Est. Quant à Christiane Taubira (Justice), son départ de la Place Vendôme fait peu de doute même si elle pourrait obtenir un autre portefeuille, comme la Culture par exemple.
Lire la suite

Tue, 01 Apr 2014 17:44:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy