janvier 28, 2023

FRAYEUR TRIBALE DÉCLENCHÉE PAR OUATTARA

« La communauté du Nord soit 40% de la population était exclue des postes de responsabilité». Cette logique du chef de l’Etat ivoirien, comme moyen de gouvernance, est effrayante. Et, dans le contexte actuel de la réconciliation, la déclaration du Chef de l’Etat pose plus de problèmes qu’elle n’en résout et suscite à mon avis un autre sentiment d’une autre insécurité pour la Côte d’Ivoire. Cette fois, c’est sérieux : «40% des populations du Nord étaient exclues des postes de responsabilité». La frayeur tribale, redéclenchée, par le chef de l’Etat lui-même, garant de la constitution et de l’unité nationale pose problème surtout dans l’urgence nécessaire actuelle d’encadrer les Ivoiriens gagnés par dix ans de guerre et de peur. Quel tollé, surtout pour le camp politique de Ouattara dont le slogan est le ‘’vivre ensemble’’

Ben Ismaël in L’Intelligent d’Abidjan

Sat, 11 Feb 2012 20:12:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy