novembre 30, 2022

Infs / Manifestation des chômeurs diplômés: Des assistants sociaux paralysent Plateau

De milliers d’assistants sociaux diplômés au chômage, ont paralysé le centre de Plateau hier matin, par un mouvement de protestation. Ils ont été dispersés sans ménagement par la police. Ils sont venus de toutes les communes d’Abidjan, habillés dans des habits portant le cigle de leur école de formation (Infs. Ses assistants sociaux diplômés entendent protester contre la négligence des autorités concernant leur situation. Après trois années de formation pour les assistants sociaux (2006-2009) et deux années pour les adjoints (2007 -2010) et une formation sanctionnée par l’obtention d’un diplôme reconnu par l’Etat. Ces assistants sociaux et leurs adjoints, attendent toujours leur recrutement à la fonction publique. Malgré les démarches entreprises par les responsables des trois promotions, rien ne pointe à l’horizon. Mme Kourouma Michelle, une manifestante rencontrée sur les lieux, crie le ras le bol des assistants sociaux. Elle qualifie cette situation de déplorable. Parce que depuis trois ans, sa promotion se trouve sur le carreau. «Nous sommes dans la rue depuis trois années et cela est déplorable. Parce que le diplôme d’assistant social n’est pas un diplôme universitaire. C’est un diplôme d’Etat d’une formation qualifiante. A cet effet, l’Etat doit pouvoir nous intégrer» fait-elle remarquer. Les diplômés de l’Infs refusent d’être les laisser pour compte. Pour eux, l’Etat leur a octroyé des bourses d’études durant trois années au cours de leur formation, il est anormal qu’ils soient abandonnés. Au moment où, après la crise postélectorale, de nouveaux défis sociaux tels que la réconciliation nationale, la réhabilitation, la réinsertion, la prise en charge psychologique et l’inclusion sociale s’imposent, il est inadmissible et impensable que les diplômés assistants sociaux et adjoints soient mis aux oubliettes. Et de réclamer la fin au concours d’entrée à l’école des assistants sociaux, qui est en cours en ce moment avant que les diplômés aient un point de chute. Au moment où nous mettons sous presse, les représentants du collectif des assistants sociaux et adjoints promotion 2006 -2009, 2007-2010 , 2008-2010, sont en pourparlers avec leur ministère de tutelle, qui n’est tout autre que le ministre d’Etat, ministère de l’Emploi des Affaires sociales et de la Solidarité.

Jean-Baptiste Essis in Le Temps

Mon, 16 Jan 2012 02:45:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy