février 5, 2023

Justice des vainqueurs: Simone Gbagbo, victime d’un autre coup de Ouattara

Selon des sources judiciaires concordantes, la chambre d’accusation a rejeté, le mercredi 24 juillet dernier, le recours fait par les avocats de Mme Simone Gbagbo, prisonnière politique du régime Ouattara, depuis le 11 avril 2011. En effet, dans la logique de la Justice des vainqueurs, le juge d’instruction en charge du dossier de Mme Gbagbo a pris, depuis deux ans, une ordonnance de séquestration des biens et des avoirs de Simone Gbagbo au motif qu’elle serait fonctionnaire et qu’à ce titre, elle aurait détourné de l’argent public en 2010 pendant que son époux, le Président Laurent Gbagbo, était au pouvoir. Face à ces accusations infondées, la défense de Mme Gbagbo a rétorqué, à travers un recours, que sa cliente n’est plus fonctionnaire depuis 2004 et qu’elle n’a détourné aucun denier public. En dépit des preuves fournies par la défense, la chambre d’accusation est restée sourde aux arguments développés. «C’est une grosse injustice puisqu’elle n’a rien fait», soutient un des avocats de Simone Gbagbo.

Didier Depry in Notre Voie
didierdepri@yahoo.fr

Tue, 30 Jul 2013 02:53:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy