décembre 1, 2022

Microbes et von-von à Abobo… Le nouveau commando invisible !

Ah Abobo ! Sous le Vieux Bélier de Yakro, et sous N’Zuéba, la petite rivière de Daoukro, on a longtemps entendu parler d’Abobo la
guerre… Sous Séplou rebaptisé Woody de La Haye, on a longtemps entendu parler d’Abobo du commando invisible.
Maintenant, sous Magellan, l’infatigable voyageur qui a callé moteur ces temps-ci, on ne fait qu’entendre parler d’Abobo les
microbes, von-von. Lorsqu’ on dit microbes à Abobo ou microbes
d’Abobo, il ne s’agit pas des petits animaux invisibles à l’œil nu, mais
bien visible à l’œil habillé de loupes et de microscopes. Lorsqu’on dit
microbes à Abobo, ou microbes d’Abobo, il s’agit de dizaines d’enfants, d’adolescents et de jeunes qui attaquent en bandes armées des ruelles, des rues, des maisons et des sous quartiers comme des abeilles en furie. En pleine journée ou en pleine
nuit. Ces microbes attaquent d’honnêtes citoyens, sans aucune pitié et sans être inquiétés, même non loin des policiers et des gendarmes désarmés. Et des Frères Cissé et para commando
Dozo pourtant armés. Et quand on fait enquête, curieusement
on ne les trouve jamais. Ce qui fait dire qu’à Abobo, les microbes sont les nouveaux commandos invisibles ! Leur combat, ce n’est pas pour dégager par les armes un président démocratiquement élu, comme Séplou.
Leur combat, c’est pour se faire payer directement sur le terrain, par
braquage à ciel ouvert, parce qu’ils n’ont pas été payés après avoir combattu aux côtés des commandos invisibles ou aux côtés des ex-rebelles, devenus ex-Forces nouvelles, devenus… Chut ! Donc, si on veut bien voir clair dedans, les nouveaux commandos invisibles, sont bien visibles par ceux qui les ont pressés comme du jus d’orange avant de les rejeter après avoir tirer d’eux, ce qu’ils ont
voulu tiré. Aussi, sont-ils impuissants à lutter contre eux, car chien mange pas chien. Et si chien mange chien, c’est que chien a mangé son totem et les représailles auront des conséquences non maitrisées. Donc, leur philosophie, il faut laisser les microbes se payer eux-mêmes, tant que cela ne met pas en péril le pouvoir
des Rattrapés. Sinon, ils peuvent mettre fin à leurs agressions, car
chacun connait l’autre en détail.
Mais les Rattrapés sont-ils actuellement prêts à affronter les conséquences ?

R. B
In B ô l ’ K o t c h
H e b d oma d a i r e S a t i r i q u e

Wed, 04 Jun 2014 05:08:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy