décembre 6, 2022

Situation sociopolitique/ Marche du 15 mai : Anaky Kobena a fait beaucoup de bruit pour rien

Photo : DR
Nous sommes samedi 15 mai 2010. Il est 9 h 30. La marche qu’avait décidé d’organiser le Mfa était prévue pour dix heures. Nous empruntons la rue qui mène au siège du parti d’Anaky Kobena situé aux Deux-Plateaux. C’était le lieu indiqué pour le regroupement. De là les jeunes devaient marcher jusqu’à la Place de la République au Plateau. A quelque 500 mètres du siège du Mfa, étaient positionnées des forces de l’ordre. Nous poursuivons notre chemin. A notre arrivée à 100 mètres du siège à 10 h, aucun jeune habillé en blanc. Les voitures roulaient à leur rythme normal puisque la circulation n’était pas perturbée. Nous avons trouvé un lieu désert et plongé dans un silence de cimetière. Joint au téléphone, le conseiller en communication du président du Mfa, Oumar Ouattara a laissé entendre que la marche était annulée compte tenu du fait que des hommes de Dieu et des gardiens de la tradition avaient demandé à Anaky de surseoir à cette manifestation. « Le président a reçu des pressions de la part des chefs traditionnels et religieux hier (Vendredi 14 mai 2010 : Ndlr) Ceux-ci lui ont demandé de revenir sur sa position. Alors, le président a accepté de reporter la marche à une date ultérieure », a-t-il confié. Du côté du président des jeunes du Mfa, Diomandé Mamadou Noel, une version contradictoire. Celui-ci a fait savoir que la marche était maintenue. « Nous avons commencé la marche. Mais, pour le moment, elle se passe à l’intérieur du pays. D’ici Lundi, nous allons attaquer Abidjan », a t-il martelé. Pour rappel, Alors que ses alliés en l’occurrence Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara avaient opposé un refus catégorique le mercredi 12 mai à ce que les jeunes du Rhdp descendent dans la rue, évoquant la tenue des Assemblées annuelles de la Bad et des risques d’affrontement, Anaky Kobenan avait appelé les ivoiriens à prendre la rue. «. Je ne suis pas pour le report. Le Mfa tient absolument que cette manifestation se fasse. Nous ne parlons pas de la marche du 15, mais de la grande manifestation populaire qui commence le 15 mai. Pour ce qui est de la fin, cela dépendra de la manière dont nos militants et les populations vont se comporter par rapport à l’enjeu (…) Que vous soyez militants ou sympathisants du Pdci, du Rdr, du Mfa, de l’Udpci, etc. et même du Fpi, sortez le 15 mai 2010 pour la Côte d’Ivoire, votre pays. Suivez le mot d’ordre de vos consciences, suivez le mot d’ordre de l’intérêt de la Côte d’Ivoire, avait indiqué Anaky Kobena. Qui malheureusement, n’a pas informé par voix officielle les Ivoiriens qu’il a été approché par des guides religieux pour renoncer à la marche. Assez de bruit pour un président de parti, qui en vérité ne pèse pas gros sur le terrain.

Avec le partenariat de L’Intelligent d’Abidjan / Touré Abdoulaye

Mon, 17 May 2010 06:23:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy