janvier 21, 2022

Des artistes ivoiriens, chanteurs de Zouglou, ont rendu visite à Charles Blé Goudé, à La Haye

Charles Blé Goudé a été blanchi par la cour pénale internationale, à l’issue d’un procès qui a duré 8 années. Il était accusé, avec l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, de crime contre l’humanité.

L’homme qui respire désormais l’air de la liberté, est en exil à La Haye. En attendant son rapatriement, l’ancien ministre ivoirien de la jeunesse, dans le gouvernement Aké N’go, se consacre aux activités de son parti, le COJEP (Congrès Panafricain pour la Justice et l’égalité des Peuples)

Mais l’ancien leader estudiantin est aussi féru du Zouglou. Il est à l’initiative de la "première nuit du Zouglou" qui s’est tenue en 2005 à Abidjan.

C’est au nom de son implication dans la promotion de ce rythme populaire que les artistes Bloco (Les Salopards), Privat ( Sur Choc ), Alan Bill (Esprits de Yop),  Abou (Les Galliet), Boby Yodé (Les potes de la rue) Et Charly (Yuka) ont effectué le déplacement à La Haye, pour lui témoigner leur reconnaissance et surtout le féliciter pour sa libération des geôles de la CPI. 

Samedi 6 juin,  les visiteurs  du président du Cojep ont été conviés à l’investiture de la représentante des femmes de son parti en Europe.

Le lendemain, Charles Blé Goudé a conduit les artistes à la prison de scheveningen et au tribunal de la cour pénale internationale. Il a profité du trajet qui s’est effectué à pied, pour entretenir ses hôtes sur sa vie derrière les barreaux de la CPI.
Une séance photo et une vidéo ont immortalisé la rencontre.

Sun, 06 Jun 2021 23:15:00 +0200

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy