mai 18, 2022

Enseignement de l’Histoire générale de l’Afrique, une vision d’avenir

L’UNESCO a lancé, en mars 2009, « l’Utilisation pédagogique de l’Histoire générale de l’Afrique » pour répondre aux fortes attentes exprimées par les pays africains quant à l’adaptation du contenu des volumes de l’Histoire générale de l’Afrique à l’enseignement scolaire.

A cette fin, l’UNESCO a élaboré des contenus pédagogiques qui seront enseignés dans les écoles africaines du primaire et du secondaire afin d’améliorer les connaissances des élèves et étudiants africains sur la manière dont les sociétés africaines ont évolué à travers le temps et l’espace ainsi que l’impact de ces transformations sur le présent et le futur. Cela permettra de mettre en évidence la contribution de leur continent au progrès général de l’humanité. Ils leur permettront également de développer un sentiment de fierté vis-à-vis de leur patrimoine, une estime de soi et une confiance en soi, indispensables pour maitriser leur destinée et celle du continent africain.

L’Utilisation pédagogique de l’HGA est ainsi décisive à la réalisation des objectifs de la Charte pour la renaissance culturelle africaine qui considère que « l’unité́ de l’Afrique trouve son fondement d’abord et surtout dans son histoire », tout en soulignant « la nécessité́ d’une reconstruction de la mémoire et de la conscience historique de l’Afrique et de la diaspora africaine ». Elle favorise également la mise en œuvre de l’Agenda 2063, l’Afrique que nous voulons, qui met l’accent sur la nécessité de pleinement intégrer les idéaux du panafricanisme et de la renaissance africaine dans les programmes scolaires. Cette initiative, inédite dans l’histoire, joue un rôle pivot dans le renforcement des liens entre éducation et culture, et dans l’amélioration de la qualité des contenus pédagogiques.

Éducation non formelle et informelle

S’inspirant des nouvelles approches pédagogiques, l’UNESCO a souhaité mettre en place un continuum pédagogique accompagnant les apprenants de l’école à la maison. L’UNESCO a également pensé à tous ceux qui, y compris dans le contexte familial, n’ont pas eu l’occasion de passer par les structures formelles de formation ou qui ont quitté l’école avant la durée minimale requise et dont certains n’ont pu acquérir les compétences nécessaires à la lecture, qu’il s’agisse de jeunes, de personnes plus âgées ou du public en général. Le but étant de sensibiliser ces publics, mais aussi d’accompagner les élèves et étudiants, des établissements jusqu’au domicile, en mettant au point des contenus éducatifs sur l’histoire de l’Afrique et ses grandes figures à l’intention des jeunes, des adolescents et du grand public.

Ces contenus seront essentiellement composés de dessins animés, de bandes dessinées, une série d’émissions radio où l’HGA sera racontée aux auditeurs des radios grand public tout comme des radios communautaires. Ces émissions porteront sur l’histoire de l’Afrique, des origines à nos jours, avec une attention particulière sur les grands moments de l’histoire ainsi que personnages qui ont marqué leur temps et qui peuvent inspirer les générations présentes et futures.

Dans ce cadre, l’UNESCO a notamment développé 2 partenariats de prestige visant à transmettre les messages de l’HGA par le cinéma documentaire et de fiction : d’abord avec la célèbre journaliste et productrice de la BBC Zeinab Badawi autour d’une série de 9 films documentaires s’appuyant intégralement sur la collection des volumes de l’HGA ; mais également avec la FEPACI et la Film Foundation du mythique réalisateur Martin Scorsese pour la restauration de 50 classiques du cinéma africain dont le contenu entre en échos avec l’HGA.

Source : unesco.org

____________________________________________________________________

L’enseignement de l’Histoire générale de l’Afrique au programme d’une conférence de l’UNESCO au Ghana

Plus de trente ans après la parution du premier volume de l’Histoire générale de l’Afrique (HGA) par l’UNESCO, quelle place cette Histoire occupe-t-elle dans les universités africaines et comment est-elle enseignée? Ces questions seront au cœur de la Conférence régionale sur l’utilisation pédagogique de l’Histoire générale de l’Afrique organisée par l’UNESCO à Accra (Ghana) du 22 au 24 octobre.

Précédée par un atelier visant à réviser les concepts utilisés dans les sciences sociales et appliqués à l’Afrique (le 21 octobre), cette conférence réunira notamment des membres du Comité scientifique du projet sur l’utilisation pédagogique de l’HGA, des recteurs d’universités, des doyens de facultés de sciences humaines, des directeurs de département d’histoire ou encore des spécialistes de l’histoire africaine. L’objectif est de mobiliser les acteurs de l’enseignement supérieur africain sur la nécessité de s’approprier l’HGA et d’améliorer la disponibilité des volumes existant.

Le projet d’Histoire générale de l’Afrique a été initié en 1964 à la demande des Etats africains nouvellement indépendants qui souhaitaient remettre en cause la vision euro-centrée sur le passé du continent  et écrire une histoire africaine libérée des préjugés hérités de la colonisation. La rédaction proprement dite a commencé à partir de 1970 avec la création d’un comité scientifique international de 39 membres, dont deux-tiers d’Africains, chargé d’élaborer le contenu intellectuel et scientifique de l’ouvrage.

Huit volumes sont parus à ce jour. L’élaboration d’un neuvième volume visant à actualiser le contenu des ouvrages précédents et revisiter les contributions des diasporas africaines dans le monde sera lancée en novembre 2013 au Brésil.

En 2009 a été lancée la deuxième phase du projet de l’HGA qui concerne son utilisation pédagogique. Il s’agit de développer des contenus pour les écoles primaires et secondaires sur la base de cette collection qui seront intégrés dans les programmes des tous les pays membres de l’Union africaine.

Source : unesco.org

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy