Salif Keïta : L’Algérie, c’est un pays raciste. L’Algérie et la Mauritanie entretiennent les terroristes qui attaquent chez nous. La MINUSMA doit foutre le camp !

Le célèbre artiste chanteur Salif Keita était sur la scène de l’évènement culturel Bama’art, samedi 7 mai dernier, sur l’esplanade du Stade du 26 mars. La belle prestation de l’artiste n’a pas été l’unique sensation de la soirée. En effet, il a profité de ce spectacle pour livrer sa lecture du terrorisme et la présence s de la mission onusienne au Mali, Salif Keita n’y va pas avec une main morte. Devant des milliers de spectateurs, il a accusé l’Algérie et la Mauritanie de servir de base arrière aux terrorismes qui opèrent au Mali et appelé au départ de la MINUSMA.

Nos ennemis sont la MINUSMA, l’Algérie et la Mauritanie. L’Algérie, c’est un pays raciste. L’Algérie et la Mauritanie entretiennent les terroristes qui attaquent chez nous. La MINUSMA doit foutre le camp ! A bas la MINUSMA !”, a-t-il martelé

Ces dernières années, l’artiste fait montre d’un engagement politique et n’hésite pas à monter au créneau en dénonçant la mauvaise gouvernance et la coopération de certains partenaires. En 2019, avant la chute du régime IBK, Salif Keita a, dans une vidéo, accusé la France de “soutenir les terroristes” et demandé la démission de l’ancien président. Récemment il a pris son bâton pèlerin pour le renforcement de la coopération entre le Mali et la Guinée Conakry, invitant les autorités des deux pays à aller vers le fédéralisme.

Source : L’Indépendant

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy