décembre 4, 2022

Abengourou / Le contentieux judiciaire tourne au vinaigre : La ville paralysée, des blessés graves et une moto calcinée

Photo : DR
Cette situation fait suite au mécontentement des militants du Rdr après la radiation de deux des leurs de la liste électorale provisoire à l’audience du lundi 23 Aout. Kouassi John et Nouffé Sié sont les deux premières personnes à être en effet radiées de la liste électorale provisoire depuis l’ouverture des audiences le mardi dernier. Pendant le procès, le juge kouamé Philippe et ses assesseurs n’ont pas eu la tâche facile devant une affluence des militants, majoritairement acquis à la cause des républicains. Ces derniers qui sont sur le qui-vive depuis les premières journées de ces audiences avaient menacé, qu’aucune ‘’radiation sans preuve justificative solide ne serait tolérée’’. ‘’ Si on radie un militant par simple témoignage, tout est gâté ‘’, a lâché un militant dans la salle d’audience. Cette menace intervenait tout juste après une première suspension en raison du climat d’insécurité qui empêchait le bon déroulement des travaux. A la reprise après les confrontations, le président de séance et ses assesseurs prononcent la radiation de Nouffé Sié, absent et qui serait de nationalité burkinabé. Maitre Touré Zakaria, l’avocat des accusés demande alors son retrait de la salle et promet de revenir cette fois-ci à l’audience avec ses clients au tribunal. La sortie de l’avocat des victimes suscite alors la colère des militants du RDR. Sur ordre de Cissé Daouda Touré, secrétaire départemental du Rdr et directeur de campagne d’ADO, la salle se vide presque. Le juge se voit dès lors dans l’obligation de mettre un terme aux débats. Mais la situation va s’envenimer un peu plus devant l’entrée principale du tribunal où des manifestants ont jeté des projectiles sur l’édifice. Débordées, les FDS ont éprouvé beaucoup de peine à maitriser la situation qui a failli couter la vie à deux personnes prises à partie par les manifestants qui les avaient identifiés comme des proches du parti au pouvoir. L’un des blessés est Kanga Kanga Eugène, professeur de math. Grièvement blessées, celles-ci ont eu la vie sauve grâce à l’intervention des éléments de la police et de la gendarmerie qui sont parvenus tant bien que mal à épargner le pire aux deux agressés. Sur leur passage, les militants du RDR ont incendié une moto appartenant à un civil non loin de l’hôtel de ville. La situation qui évoluait allègrement vers l’irréparable a contraint Delmas Mohamed Salis, militant actif du Rdr à tenir un meeting devant la cours de justice : « les radiations abusives, on n’est pas d’accord. Quand on fait palabre, c’est parce qu’on a raison. Vous êtes en train de perdre votre raison. Vous me faite honte. Vous ne savez pas pourquoi vous êtes ici », a-t-il lâché. Les débordements du fait de cette foule qui devenait immaitrisable n’ont pas laissé indifférent leur avocat qui a ôté sa tauge pour s’adresser à la foule : « Calmez-vous. Vous n’avez pas le droit de barricader la route. Vous n’avez pas le droit de jeter des projectiles. Si vous pouvez faire votre palabre vous-mêmes, alors je ne vois pas ma raison d’être ici. Je suis là pour vous ». Pour leur propre sécurité et de sorte à éviter l’affrontement, les militants du Fpi ont été contraints de demeurer longtemps dans l’enceinte du palais de justice. Ce procès en radiation avait été ajourné le vendredi 20 août 2010 où le Tribunal avait statué sur cinq cas. Quatre des cinq concernés avaient ainsi gagné leur procès quand le cinquième devait quant à lui fournir un complément de dossier. Pour Abengourou, ce sont au total 376 demandes de radiation qui ont été introduites au Tribunal de première instance

Avec le partenariat de l’Intelligent d’Abidjan / Par Ernest famin, correspondant régional et S. Débailly

Tue, 24 Aug 2010 03:10:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy