décembre 4, 2022

Accès des partis politiques aux médias d’Etat / Recevant la HACA, Alassane Ouattara, hier : Je condamne ceux qui n’aident pas à la réconciliation nationale

Le Président de la République a eu une rencontre le jeudi 8 mai 2014 au Palais présidentiel au Plateau avec la Haute Autorité de la Communication Audio-visuelle (HACA). A cette occasion, après avoir reçu le rapport d’activité 2013 de la HACA, le Président Alassane Ouattara s’est engagé à tout mettre en œuvre à fin que les medias d’Etat soient accessibles à tous les partis politiques et à la société civile, mais à condition que ces organisations ne tiennent pas des propos ou n’adoptent pas des comportements qui mettent à mal la cohésion sociale. «En ce qui concerne l’accès aux organisations politiques ou la société civile je suis très regardant sur la nécessite d’avoir de maximum d’équités. Cela dépend également des intervenants. Il faut que les interventions contribuent à la réconciliation. J’ai dit à Madame ‘’le’’ ministre que nous devons donner à la télévision sa liberté. Que nous ne devons pas y intervenir. C’est à eux de choisir leurs programmes. Cette télévision appartient à tous, et tout le monde doit se sentir concerné par ce qui y transparait. Malheureusement la sortie de crise a divisé nos compatriotes. Mais il y a un peu de méchants propos et des comportements que personnellement je condamne et qui n’aident pas à la réconciliation. Et si de tels propos sont tenus, il est clair que la radio et la télévision ne peuvent pas les diffuser parce que cette attitude serait contraire à l’éthique et à la volonté du gouvernement de renforcer cette évolution vers la paix », a souligné le chef de l’Etat. S’agissant du passage au numérique, le chef de l’Etat dit avoir donné des instructions au Premier ministre pour réunir pendant le mois de mai, tous les ministères compétents, la Haca et toutes les structures, à l’effet de tenir le délai du mois de juin 2015. Le président de la HACA ; Ibrahim Sy Savané, a indiqué que son institution veille à ce que les medias soient accessibles à tous les citoyens sens exclusive. Il a relevé qu’aucune avancée n’a été enregistrée dans la libéralisation de l’espace audiovisuelle pendant ces 10 dernières années et que, ce processus ne sera mis en œuvre qu’après le passage au numérique. Sy Savané a annoncé l’ouverture des bouquets satellites.

Abdoulaye Touré
In l’Intelligent d’Abidjan

Fri, 09 May 2014 04:45:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy