février 5, 2023

Affaire “assassinat de Robert Guéi”: Ange Kessy confirme la Justice des vainqueurs

L’affaire Robert Guéi a fait la manchette de la presse pro-Ouattara hier. Tous ont rapporté les aveux qu’aurait faits le commandant Anselme Séka Yapo dit Séka Séka concernant l’assassinat de l’ex-chef d’Etat. Tous tiennent ces propos du commissaire du gouvernement, Ange Kessy, lors d’une conférence de presse. Si l’on peut se réjouir de l’ouverture du procès de l’assassinat du général Guéi en ce sens que, et nous l’espérons fort bien, qu’il permettra enfin d’ouvrir le procès sur l’attaque terroriste dont la Côte d’ivoire a été victime dans la nuit du 18 au 19 septembre 2002, l’attitude du procureur militaire autorise à s’inquiéter. En effet, il n’y a pas longtemps, le commissaire du gouvernement Ange Kessy Kouamé déclarait publiquement ne pas savoir où se trouve le commandant Séka Séka. Il avait même indiqué que depuis plus d’un an que l’aide de camp de l’ex-Première dame, Simone Gbagbo, a été arrêté, il n’avait toujours pas été remis à la justice. Les propos d’Ange Kessy, qui est censé détenir le commandant Séka Séka en sa qualité de chef du parquet militaire, avaient suscité des interrogations et des inquiétudes. Ainsi donc quand le même Ange Kessy déclare à la presse que le commandant Séké Séka est passé aux aveux s’agissant de l’assassinat du général Robert Guéi, un certain nombre de questions viennent à l’esprit. Où a-t-il trouvé Séka Séka pour l’interroger ? Où est gardé depuis plus d’un an, Séka Séka ? Enfin, dans quelles conditions, les aveux qu’il aurait faits ont-ils été obtenus ? Autre préoccupation importante, Ange Kessy représente le parquet militaire qui poursuit au nom de la société et donc de l’Etat, le commandant Séka Séka. Pourquoi choisit-il la presse pour faire son réquisitoire qui doit normalement se faire lors du procès ? En cherchant certainement à créer l’émotion au niveau de l’opinion publique avant l’ouverture du procès, Ange Kessy tente d’influencer le tribunal. En réalité, il montre par-là que nous sommes face à une justice des vainqueurs. Et que le verdict du procès est connu d’avance. Le reste n’est qu’une mise en scène.

Boga Sivori in Notre Voie
bogasivo@yahoo.fr

Thu, 04 Oct 2012 00:57:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy