décembre 7, 2022

Affaire Guy-André Kieffer / Libéré hier Tony Oulaï portera un bracelet électronique

Photo : DR
Le principal suspect dans l’affaire de la disparition du Franco-canadien Guy-André Kieffer, le capitaine Tony Oulaï est libre de ses mouvements, mais il doit rester sur le territoire français jusqu’à la fin de l’instruction ouverte par le juge Patrick Ramaël, afin d’élucider la disparition, le 16 avril 2004 à Abidjan, de Guy-André Kieffer. L’officier ivoirien avait été placé en détention provisoire à la prison de la Santé à Paris depuis le 17 octobre 2007, pour violation de son contrôle judiciaire, dans le cadre de cette enquête. Selon la législation française en matière criminelle, aucune détention provisoire ne peut excéder trois ans. Le capitaine Tony Oulaï devra néanmoins se présenter chaque semaine au commissariat, pour les besoins de l’enquête. La libération de Jean Tony Oulaï, intervient six ans, jour pour jour, après la disparition de Guy-André Kieffer. L’Ivoirien sera équipé d’un bracelet électronique, identique à celui du cinéaste américain Roman Polanski, qui permettra aux autorités policières françaises de le localiser partout où il se trouvera.

Avec notre partenaire L’Intelligent d’Abidjan / Par Olivier Dion

Sat, 17 Apr 2010 01:37:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy