novembre 30, 2022

Affi N’guessan et 3 dirigeants du FPI convoqués par la Brigade de recherche, jeudi

Le Président du Front populaire ivoirien (FPI, ex-parti au pouvoir) et 3 dirigeants de son parti répondront, jeudi, à une convocation de la brigade de recherche de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire, a appris APA, mercredi, de source proche du parti de l’ancien Chef de l’Etat, Laurent Gbagbo.

Selon un communiqué transmis à APA, mercredi soir, Pascal Affi N’guessan, président du FPI, Laurent Akoun, le secrétaire général ainsi que les Vice-présidents Marie Odette Lorougnon et Richard Kodjo, sont convoqués à 10h00, heure locale et MGT, à la brigade de recherche sise au Plateau, quartier administratif et des affaires de la capitale économique ivoirienne.

Les 4 dirigeants du parti de l’ancien Chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, détenu, depuis novembre 2011 à la Cour pénale internationale (CPI) qui le soupçonne de « crimes de l’humanité et crimes de guerre » sont interpellés dans le cadre d’une « enquête judiciaire requise par le Procureur de la République », précise le texte signé par Franck Anderson Kouassi, le Conseiller en communication de M. Affi.

Le FPI avait appelé au boycott de l’opération «précipitée » de recensement général de la population et de l’habitat (RGPH).

Lundi, à l’issue d’un conseil de ministres présidé par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, le porte-parole du gouvernement, le ministre Bruno Nabagné Koné avait mis en garde les perturbateurs du recensement.

« Ceux qui appellent à des boycotts encourent des sanctions pénales » a-t-il prévenu, en soulignant que la loi statistique fait «obligation» à tout le monde de se faire recenser.

APA

Thu, 08 May 2014 02:58:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy