décembre 2, 2022

Après le cas Blé Goudé, la CPI annonce la poursuite de ses enquêtes en Côte d’Ivoire

Après le transfèrement de Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI), la procureure de cette juridiction internationale Fatou Bensouda, a annoncé la poursuite de ses enquêtes en Côte d’Ivoire "sans crainte ou sans traitement de faveur".

"Je veux être très claire. Ce n’est pas la fin de notre travail en Côte d’Ivoire. Nos enquêtes vont se poursuivre", a expliqué Fatou Bensouda.

"Nous recueillerons d’autres éléments de preuve, et si la situation se justifie, nous présenterons d’autres affaires devant les juges de la CPI sans crainte ou sans traitement de faveur quelque soit le bord ou l’appartenance politique des auteurs des crimes", a-t-elle ajouté.

Charles Blé Goudé, l’ex- leader des jeunes patriotes, farouches partisans de l’ancien Chef de l’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo a été "transféré samedi" à la CPI avec l’accord du gouvernement ivoirien.

Il est poursuivi par la CPI en tant que co-auteur indirect de meurtres, de viols et autres formes de violences sexuelles, d’actes de persécution et autres actes inhumains pendant la crise postélectorale survenue sur le territoire de Côte d’Ivoire entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011.

M. Blé Goudé avait été arrêté en janvier 2011 à Accra au Ghana d’où il avait été extradé à Abidjan. Pendant plus d’un an, il a été gardé au secret dans une "résidence protégée" d’Abidjan, selon les autorités ivoiriennes.

APA

Mon, 24 Mar 2014 11:26:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy