décembre 1, 2022

BLAISE PASCAL LOGBO, PRESIDENT DU COPACI : “J’APPELLE LES IVOIRIENS A UN VOTE SANCTION CONTRE ALASSANE OUATTARA“.

Photo : DR
Le COPACI, Courant de Pensée et d’Action de Côte-d’Ivoire, Poursuit son implantation en Europe. C’est dans ce cadre que son Président M. Blaise Pascal LOGBO était le week-end dernier à Amsterdam, capitale des Pays-Bas. Il était à la tête d’une forte délégation de la représentation de son parti en France. Accompagné pour la circonstance par Victor Kassy, Venance Botro et Zéphirin Bayoro, respectivement, Vice-président, Secrétaire général et Coordinateur européen du Parti, Blaise Pascal LOGBO, a présidé la cérémonie d’investiture de madame Viviane MOUAH.
Depuis le 20 novembre 2010, Viviane MOUAH a donc été investie par Blaise Pascal LOGBO dans la fonction de première Secrétaire de la représentation du COPACI aux Pays-Bas. Viviane MOUAH n’a pas manqué de manifester sa joie de diriger la représentation néerlandaise du COPACI. Elle a lancé un vibrant appel aux ivoiriens de la diaspora à regagner le combat du COPACI. Elle a justifié son appel en présentant cette diaspora comme une chance considérable pour le développement de la Côte-d’Ivoire et le COPACI comme le moyen politique pour agir dans cette perspective.
Le président du COPACI a eu l’occasion de s’adresser aux nombreux ivoiriens invités à la cérémonie. La situation électorale actuelle de la Côte-d’Ivoire a été le principal sujet de son adresse à ses compatriotes. Il a fait connaitre la position de son parti quant au choix à opérer entre les deux candidats du second tour de l’élection présidentielle.
« Pour le COPACI, a-t-il souligné, la Côte-d’Ivoire a besoin d’un Président capable de préserver l’intérêt national et de garantir l’avancée démocratique ». Pour son parti, Gbagbo correspond au profil d’un tel président, de par son combat démocratique et ses actions politico-économiques depuis son arrivée au pouvoir en octobre 2000. Il a poursuivi son argumentation en soulignant la parenté du candidat du RDR à la rébellion armée qui occupe une partie importante du pays depuis le 19 septembre 2010. Cette rébellion, a-t-il rappelé, a socialement, économiquement et politiquement défiguré le pays, causé l’appauvrissement d’une grande partie de la population et de graves violations des droits de l’homme. Il a également fait remarquer à son auditoire que le candidat du RDR, une fois au pouvoir, sera le garant des intérêts des multinationales monopolistiques, au détriment des intérêts des ivoiriens, et ne manquera pas d’user des moyens antidémocratiques pour se maintenir durablement au pouvoir. Pour toutes ces raisons, Blaise Pascal LOGBO a appelé les ivoiriens à un vote sanction contre Alassane Ouattara.
La cérémonie d’investiture était aussi marquée par une partie festive, belle en sons et en pas de danses par la remarquable prestation de l’artiste Manoo Lele, en présence de nombreux invités parmi lesquels l’on pouvait compter une importante délégation du FPI.
La représentation néerlandaise du COPACI, il faut le rappeler, a été créée le 17 juillet dernier, suite à une conférence publique tenue par Blaise Pascal LOGBO à Amsterdam. Cette représentation pourra être d’un appui important pour le COPACI qui a saisi la CPI (Cour Pénale Internationale) dans le cadre de son combat pour la justice et la fin de l’impunité de toutes les violations graves des droits l’homme commises depuis 19 septembre 2002. La CPI a son siège aux Pays-Bas, précisément à La Haye, ce qui facilitera, dans une certaine mesure, les futures actions publiques du COPACI devant la CPI pour l’amener à s’intéresser véritablement au dossier ivoirien.

Parti Politique

Thu, 25 Nov 2010 18:55:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy