novembre 30, 2022

Boeing disparu: ces avions qui n’ont jamais été retrouvés

Le Boeing 777 de Malaysia Airlines comptait à son bord 239 personnes et devait rallier Kuala Lumpur à Pékin le samedi 8 mars. Depuis, aucun signe de vie. Le mystère reste entier alors que toutes les hypothèses sont envisagées: de l’erreur de pilotage à l’ennui mécanique en passant par l’acte terroriste. La disparition d’un avion n’est pas un phénomène "rare": certains n’ont jamais été retrouvés, pas plus que leurs passagers.

Le DC-3 d’Airborne Transport

Le 27 décembre 1948 au soir, un DC-3 de la compagnie Airborne Transport décolle de San Juan (Porto-Rico) pour Miami aux Etats-Unis. Son dernier signal a été donné à 80 kilomètres de sa destination à 3h40 le 28 décembre. Depuis, plus rien. Aucune épave et aucun des 32 passagers n’ont été retrouvés. Les résultats de l’enquête rendus sept mois plus tard révèlent que le carnet de maintenance de l’appareil était incomplet et ses batteries déchargées.

Les 5 chasseurs de l’US Navy

Le 5 décembre 1945, 5 chasseurs de type Grumman Avenger composés d’un lieutenant instructeur et de quatre pilotes inexpérimentés partent d’une base au nord de Miami et disparaissent au nord des Bahamas dans le fameux Triangle des Bermudes. Deux hydravions partent à sa recherche dans la soirée et un seul reviendra.
Six appareils disparus en une journée. Ils n’en faut pas plus pour alimenter toutes les légendes les plus folles à propos du Triangle maudit. En tout, plus d’une centaine d’avions se seraient évaporés dans cette zone depuis les années 40.

Le Boeing brésilien de Varig

Le 30 janvier 1979, un avion-cargo de la compagnie brésilienne Varig décolle de l’aéroport de Narita, près de Tokyo en direction de Rio de Janeiro. Il transporte 153 toiles du peintre Manabu Mabe, revenant d’une exposition-hommage à Tokyo. 30 minutes après avoir quitté l’aéroport, l’appareil se perd en mer. Aucune trace des six membres d’équipage, de l’appareil ou des tableaux. Comme le souligne TV5 Monde, le pilote de l’avion était déjà un des rares rescapés d’un crash survenu six ans plus tôt à Orly.

Lire la suite sur lexpress.fr

Sat, 15 Mar 2014 03:19:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy