janvier 28, 2023

Burkina : de retour de Côte d’Ivoire, la pression monte sur Zida

A l’appel de plusieurs organisations de la société civile, plus d’un millier de manifestants ont acclamé le chef du gouvernement burkinabè dès son arrivée à la base militaire 511 de Ouagadougou, de retour de son voyage en Côte d’Ivoire. Et c’est par une marche et aux cris de « Zida, ne bouge pas » que les manifestants et le Premier ministre, ont rejoint le premier ministère.

Debout sur une table et s’adressant à la foule, Yacouba Isaac Zida a déclaré ceci : « il y a des petits malins qui pensent qu’ils peuvent tromper les gens autour d’eux pour atteindre leur objectif ». « J’ai compris le sens de votre manifestation » a-t-il poursuivi. « C’est un encouragement à tenir ferme. Et je vais tenir ferme » a- t-il martelé. « Soyez sereins parce que je suis très serein moi-même » .

Malgré ce soutien de ces organisations de la société civile, l’étau se resserre autour du Premier ministre. Après la hiérarchie militaire qui a rejoint le régiment de sécurité présidentielle (RSP) pour demander le retrait de tous les militaires des organes de la transition, c’est au tour des partis de l’ancienne majorité de donner de la voix. Au cours d’une conférence de presse mardi 7 juillet à Ouagadougou, les partisans de l’ancien présidente Blaise Compaoré ont exigé la démission du Premier ministre Yacouba Isaac et de son gouvernement.

Lire la suite

Wed, 08 Jul 2015 10:56:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy