novembre 27, 2022

Cadre permanent de dialogue (CPD) / Laurent Akoun justifie l’absence du Front populaire ivoirien (FPI) : ‘‘On n’en a pas besoin’’

Plusieurs responsables de l’opposition ont été reçus, le mardi 1er avril 2014, par le gouvernement ivoirien, pour des discussions au sein du Cadre permanent de dialogue (CPD). Le Front populaire ivoirien (FPI) de Affi N’guessan s’est fait, une fois de plus, remarqué par son absence. Et c’est Laurent Akoun, le Secrétaire général de ce parti d’opposition, qui s’est employé à justifier cette absence. « Il s’agit d’une réunion d’information. Le gouvernement connait l’essentiel de nos revendications. Si c’est pour nous informer qu’on a opéré des mains levées sur les comptes, que les maisons sont libérées, on n’en a pas besoin. Une correspondance seulement aurait suffi. Mais en réalité, la communication, prend plus le pas sur les actes concrets », a-t-il expliqué sur les antennes de Rfi, le mercredi 2 mars.

A.Aguié
In L’Intelligent d’Abidjan

Thu, 03 Apr 2014 01:41:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy