février 2, 2023

Can 2013 : LA BATAILLE S’ANNONCE RUDE POUR LES ÉLÉPHANTS

Des quatre groupes qui s’apprêtent à disputer la 29e Can, en Afrique du Sud, celui où est logée l’équipe de Côte d’Ivoire avec l’Algérie, la Tunisie et le Togo, est à n’en point douter, le plus corsé. C’est que les Éléphants de Côte d’Ivoire, finalistes de l’édition 2006 et 2012, ont remporté la Can 1992. Mais en plus, le groupe qui vient de battre l’Egypte (4-2) en amical, présente une carte de visite impressionnante, avec des joueurs de niveau mondial tels Yaya, Kolo Touré, Gervinho et autres Kalou Salomon qui brûlent d’envie d’offrir à la Côte d’Ivoire sa deuxième coupe d’Afrique des nations. Super favoris en 2012, les Eléphants de Côte d’Ivoire, après avoir tout ravagé sur leur chemin, sont tombés à un doigt du sacre, aux tirs au but, contre une équipe surprise de la Zambie. Une grosse frustration que Sabri Lamouchi, l’entraîneur, et sa troupe comptent rectifier au pays de Mandela.

En face d’eux, il y a les Fennecs d’Algérie, champions d’Afrique en 1990 et demi-finalistes en 2010, que les Ivoiriens connaissent très bien. Les Algériens, en effet, les avaient mis hors course aux portes des quarts de finale, en 2010, en Angola. En tout cas, en pleine «opération rachat» avec leur sélectionneur Vahid Halilhodzic, eu égard aux espoirs mis en eux, les Fennecs arrivent décontractés, mais très ambitieux en Afrique du Sud. L’autre adversaire à surveiller comme du lait sur le feu, la Tunisie, a remporté la Can 2004 et le Chan 2011 avec Sami Trabelsi. Les Aigles de Carthage, en ce moment présents sur le même site de préparation que les Eléphants de Côte d’Ivoire, à Abu Dhabi, sont cités parmi les favoris du tournoi.
A côté de ces ogres, les Eperviers du Togo se présentent comme le petit poucet. Dans cette position, les Togolais, qui ne sont vraiment pas attendus, pourraient surprendre l’Afrique. Surtout qu’il existe une certaine synergie entre tous les cadres comme Adebayor, Serge Akakpo, Nibombe Dare, Serge Gakpé; ce qui a favorisé l’assimilation du projet de jeu du sélectionneur au sein du groupe. Le Togo veut également tourner définitivement la triste page de Cabinda.
L’autre saveur, dans ce groupe D, c’est ce duel maghrébin entre l’Algérie et la Tunisie. Ce sera l’une des entrées de cette grande fête du football. Forcément, un nordiste va mourir. Tout comme dans le duel ouest-africain entre le Togo et la Côte d’Ivoire. Les experts voient déjà une sélection de chaque région passer le second tour, dans ce groupe.

Paul Bagnini in FRATERNITE MATIN

Thu, 17 Jan 2013 01:08:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy