décembre 7, 2022

Choi invite les médias ivoiriens à une couverture professionnelle du second tour

Photo : DR
« Aucun esprit partisan ne doit vous détourner de votre éthique et de votre déontologie », a conseillé M Choi, lors de la cérémonie d’ouverture de la Journée d’échanges et de réflexion avec les médias ivoiriens sur le rôle central des médias pour un scrutin réussi, en présence du Ministre de la Communication, Ibrahim Sy Savané.

Cet atelier, organisé par l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), à cinq jours de l’élection présidentielle, avait pour but de réfléchir, à travers quatre exposés, sur l’accès égal à la presse, l’accès égal à l’audiovisuel, l’indépendance éditoriale et couverture électorale, ainsi qu’au traitement professionnel de l’information.

Saluant l’attitude globalement positive de la presse lors du premier tour de l’élection présidentielle, le Représentant spécial a réaffirmé la détermination de l’ONUCI de démontrer encore une fois sa ferme détermination à demeurer activement aux côtés du peuple ivoirien jusqu’à l’aboutissement du processus électoral. Il a souligné les dispositions concrètes en vue de renforcer la transparence et la crédibilité de l’élection et de sauvegarder les résultats, par des améliorations significatives portant sur les opérations de dépouillement, le transport et la sécurisation des procès verbaux.
S’agissant de la sauvegarde des résultats, le Chef de l’ONUCI a annoncé les trois mesures cruciales globalement acquises, à savoir la diffusion progressive des résultats le soir du 28 novembre, l’absence d’auto-proclamation de résultats et la formulation des réclamations par les moyens démocratiques.

Le Ministre Sy Savané, faisant allusion aux articles de presse incendiaires entre autres depuis le début de la campagne pour le second tour de la présidentielle, a condamné pour sa part, les stratégies de chaos programmés ici et là.
« Il ne sert à rien de s’inoculer mutuellement la peur, sinon à pousser à l’erreur et à créer plus de peur encore », a-t-il dit avant de lancer un appel à tous pour dissiper l’ambiance crépusculaire qui enveloppe les pays. Il a rappelé les principes de base des journalistes, notamment le sens de la mesure, l’équité, la capacité à transcender des intérêts immédiats. « Ce n’est pas une tache aisée que de prôner les règles quand tout semble se dérégler », a reconnu M Sy Savané, qui a cependant indiqué que c’était dans ces situations extrêmes que l’effort de dépassement était plus méritoire.

Le Représentant du Facilitateur, Boureima Badini, les Présidents du Conseil National de la presse (CNP), du Conseil national de la communication audiovisuelle (CNCA), du Groupement des éditeurs de presse en Côte d’Ivoire (GEPCI), de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), des responsables des structures d’appui aux médias et des journalistes ont tous participé à cette journée d’échanges.

Source : rti.ci

Wed, 24 Nov 2010 02:05:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy