janvier 28, 2023

Côte d’Ivoire: la transition réclamée par l’opposition peut-être assimilée à une atteinte à la sûreté de l’Etat (Ouattara)

Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a estimé, dimanche,à Séguéla (Nord Ouest) que la transition réclamée par son opposition "peut-être assimilée à une atteinte à la sûreté de l’Etat" de Côte d’Ivoire, promettant qu’il "n’y aura pas de transition en Côte d’Ivoire".

"Je demande à tous les candidats de faire preuve de mesure de leurs propos et de s’assurer que leurs propos sont conformes à notre volonté de paix et de réconciliation", a déclaré M.Ouattara lors d’un meeting marquant la fin de sa visite d’Etat dans les regions du Bafing ( Touba ), du Béré (Mankono) et du Worodougou (Séguéla) entamée le mardi dernier.

"Le fait qu’ADO (Alassane Dramane Ouattara ) ne réagit pas à certains propos ne veut pas dire qu’il ne peut pas réagir. J’ai toujours fait preuve de tolérance et de compréhension, mais si c’est nécessaire, je sais être ferme" a-t-il poursuivi.

"Il faut que la Côte d’Ivoire ait des élections apaisées. Qu’on arrête de nous parler de transition parce que ceci peut être assimilé à une atteinte à la sûreté de l’Etat dans notre pays", a fustigé Alassane Ouattara, rappelant que "nous sommes dans une démocratie.Les élections démocratiques ont eu lieu, certifiées par la communauté internationale".

"Je veux mettre en garde les uns et les autres.Il n’y aura pas de transition en Côte d’Ivoire. C’est terminé. Ceux qui espèrent des transitions pour se donner un poste ministériel. C’est terminé", a-t-il insisté.

"Maintenant c’est par les urnes que vous allez pouvoir avoir des postes" a encore dit M.Ouattara insistant que les postes s’obtiendront par le "travail, la qualité et la compétence".

Une partie de l’opposition ivoirienne réclame depuis quelques jours une transition politique et le report des élections pour notamment lever le préalable de l’article 35 de la constitution. Elle récuse en outre l’actuelle Commission électorale indépendante ( CEI ) jugée favorable au président Alassane Ouattara.

APA

Mon, 27 Jul 2015 02:54:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy