novembre 27, 2022

Côte d’ivoire : “On ne peut pas intégrer 64000 ex-combattants en un mois” (Paul Koffi Koffi)

“Nous ne pouvons pas tolérer que le désordre s’installe”, leur a dit Paul Koffi lors d’une rencontre dans l’ex-capitale de la rébellion. Le ministre délégué à la défense a entretenu les hommes en tenue mécontents sur le processus de réinsertion des ex-combattants dans les services de douanes et autres corps paramilitaires et les a appelés à la patience. Les soldats démobilisés de Bouaké, anciennes recrues de la rébellion ivoirienne de Guillaume Soro revendiquent leur intégration au sein de l’armée nationale ou au cas contraire, le paiement à chacun d’eux de la prime compensatoire de 40 millions de FCFA. Il y’a deux semaines, Ils ont observé un sit in et menacé de bloquer toutes les rues de la ville de Bouaké avant de se voir stoppés par les autorités préfectorales à l’issue des pourparlers.

wadr.org

Tue, 07 May 2013 14:30:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy