décembre 4, 2022

Déchets toxiques/Des victimes initient les opérations “Kodjo rouge” et “Casserole”

Les victimes des déchets toxiques regroupées au sein du Réseau national pour la défense des droits des victimes des déchets toxiques de Côte d`Ivoire ( RENAVIDET-CI) ont annoncé des manifestations de rue dénommées “ Opération Kodjo Rouge “ et “ Opération Casserole“. Le président du RENAVIDET-CI, Charles Koffi a déclaré au cours d`une conférence de presse samedi 26 mai au Plateau, que cette opération va se dérouler le mercredi 6 juin à partir de 9h. Les victimes partiront du palais de Justice à la présidence de la République en passant par le ministère de l`Intégration Africaine. Simultanément, un sit-in pacifique sera organisé en ces lieux , exclusivement par les femmes victimes des déchets toxiques qui se vêtiront de cache sexe de couleur rouge et celles de sexe masculin feront du bruit avec des casseroles. “Cette action vise à amener le juge du 1er cabinet d`Instruction à tirer toutes les conclusions des enquêtes de la Police Economique et de la cellule nationale du traitement de l`information et blanchiment d`argent afin de mettre sous mandat les personnes inculpées dans la gestion de cette affaire“, a martelé Charles Koffi. Les victimes ont confié également qu`elles “ demandent le respect du principe sacro-saint de la séparation des pouvoirs et celui de l`égalité de tous les citoyens devant la loi“. Le président du RENAVIDET-CI a par ailleurs fait le point des rencontres avec les autorités notamment le ministre délégué à la justice, Mme Matto Loma Cissé, suite à leur manifestation du mercredi 16 mai 2012. Charles Koffi a rapporté qu`au sortir des échanges, Mme le ministre “ a dénoté la complexité de la mise en œuvre de la procédure d`inculpation d`un ministre. Il a révélé que grâce “aux efforts déployés par le Premier Ministre, la somme d`un milliard aurait été recouvrée et logée au Trésor, sur les 4,658 milliards “ détournés“. La somme qui reste à distribuer aux 6000 victimes des déchets toxiques. Selon lui, un collège ministériel a été mis sur pied au conseil de ministre pour gérer le processus d’indemnisation en attendant de recouvrer le reliquat de ces fonds.

Marcelle AKA in L’inter

Wed, 30 May 2012 02:29:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy