novembre 30, 2022

Décoration / Pour son appui inlassable à l’économie : Le monde des affaires honoré

Photo : DR
Ce sont MM. Gossio Marcel, Directeur Général du PAA (Port Autonome d’Abidjan) et Dallo Désiré Directeur Général du PASP (Port Autonome de San Pedro) qui ont été élevés au grade de Dignité de Grand-officier. L’élévation de ces deux personnalités n’étonne personne. En tant que Directeurs généraux des deux ports ivoiriens (Abidjan et San Pedro), ils ont joué une part active au cours de ces dernières années, pour le maintien et l’équilibre de l’économie. Par exemple, en ce qui concerne le Port Autonome d’Abidjan, en dépit des incertitudes, dues à la crise politico-militaire, il a su convaincre les partenaires extérieurs à emprunter la destination de ce port. Alors que des ennemis déconseillaient la destination du Port autonome d’Abidjan. Il est arrivé des moments où des opérateurs des pays de l’Hinterland envisageaient quitter le Port Autonome d’Abidjan au détriment d’autres ports concurrents, pour des raisons diverses : rackets et tracasseries. Mais, en bon manager, Marcel Gossio a brisé le mythe entretenu de part et d’autre, en allant à la conquête des partenaires. Des missions, tant dans la sous-région qu’en Europe, ont même été organisées par le président de la Communauté portuaire d’Abidjan. Où la vision de l’institution a été expliquée. C’est également au cours de ces missions que des assurances ont été données à tous ceux qui redoutaient de la destination du PAA. Pour être plus attractif, le PAA a, depuis quelque temps opté pour une démarche qualité. Les programmes de mise à niveau ont valu au PAA la certification à la norme de qualité ISO 9001 Version 2000 depuis le 2 janvier 2008. Celle-ci décernée par l’organisme international AFAQ-AFNOR couvre l’ensemble des activités conformément aux normes internationales ainsi qu’aux exigences des clients et partenaires (Programmation, Contrôle et Régulation, Pilotage et Remorquage à l’entrée, amarrage, Sécurisation du Navire, Pilotage et Remorquage à la sortie). Bien avant, depuis 2004, le PAA est certifié au Code ISPS sur les normes de sécurité. Afin de demeurer toujours crédible vis-à-vis des partenaires et rassurer la destination Abidjan, Marcel Gossio et l’ensemble de la communauté portuaire d’Abidjan œuvrent pour la certification à la norme ISO 14001 et au référentiel OHSAS 18001 gage d’une reconnaissance internationale en matière de management de l’environnement, de la santé et de la sécurité au travail. Tout comme le Directeur général du port autonome d’Abidjan, celui de San Pedro est également un battant. Il ne ménage aucun effort pour faire de ce port un pool de développement au niveau de la partie sud ouest de la Côte d’Ivoire. Il a réussi à diversifier les activités de ce port, en combinant l’import et l’export. Dans la perspective de rendre le Port autonome de San Pedro compétitif et attractif, Désiré Dallo envisage plusieurs chantiers dont l’ouverture d’un chemin de fer devant servir au transfert de la zone d’exploitation du fer jusqu’au PASP. La Direction envisage aussi l’extension et l’amélioration des liaisons terrestres entre le port et les pays limitrophes (Libéria, Guinée, Mali). En1999, les trafics de marchandises (import-export) qui s’élévaient à 1216917 sont passés à 1057563 en 2009. Voici autant de réalisations dont certaines sont en finition et d’autre en voie de réalisation, et qui ont marqué le président de la République. Depuis le 1er juillet 2004, le Port de San Pedro est certifié conforme au code ISPS sous le numéro: 18346 / UN LOCATOR CODE / CI SPY au niveau de sûreté 1. Marcel Gossio et Désiré Dallo, sans risque de se tromper, ont mérité leur distinction. A côté de ces deux personnalités, il y a eu d’autres acteurs du monde des affaires qui ont été récompensés ce jour. Parmi ceux-ci, il y a le Directeur général de Petroci, M. Fadika Kassoum, et Joël Dervain Zinsou, Directeur général de la SIR. Ils ont été faits Chevaliers. Pour rappel, concernant M. Fadika Kassoum, il est considéré comme un des managers hors classe de la nouvelle génération. Discret, il abat méticuleusement un excellent travail. N’oublions pas que c’est lui qui a décidé de la réalisation du pipeline qui part d’Abidjan à Bouaké dont un des objectifs est de s’assurer de la transparence dans le transport des produits pétroliers et de la gestion des flux financiers.

Quant à Joël Dervain ou le transformateur, il alimente le pays en produit pétrolier. Il est la tour de contrôle. Et jusque-là, il a toujours su accomplir sa mission. En 2009, malgré les difficultés de trésorerie, il a su manager la SIR, jusqu’à ce que le pays évite une pénurie. Convoitée dans le monde, à cause de la qualité de ses produits, la SIR constitue une grande fierté pour le pays.

Ont été également faits chevaliers:

M. Seka Obodji Désiré Christophe, M. Directeur Général du CROU; Kety Lanciné, Directeur Général de l’AGEF Libi Koita, Directeur Général de la SICOGI ; Hoegah Théodore, Membre de la CGECI ; Yoro Bi Tizié, Membre de la CGECI, Sylla Youssouf, Membre de la CGECI, Boa Daniel, Membre de l’AISA Bamba Gué, Membre de l’AISA Camara Maméri, Membre de l’AISA, Da Costa Kouassi Sébastino, Président de l’ AISA, Diomandé Mamadou, Membre de l’AISA, Aké Sévérin, Membre de l’AISA, Kéhé Martin, Membre de l’AISA, Kwamé Miézan, Membre de l’AISA, et Yo Tiémoko Membre de l’AISA

Honoré Kouassi

Mon, 09 Aug 2010 08:49:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy