décembre 8, 2022

Depuis Bouaké / Wattao révèle : ‘’Soro a le sommeil troublé à cause des démobilisés ‘’

Photo : DR
«Il est anormal que des gens qui ont combattu pour leur pays soient laissés pour compte. Soro a le sommeil troublé à cause du problème des démobilisés », a d’entrée de jeu dit le désormais vagabond de la paix. Qui a promis son assistance aux démobilisés. Pour le chef de la compagnie Anaconda, il est bon que l’on règle cette question plutôt que d’organiser un cinquantenaire à hauteur de 20 milliards de francs Cfa. « On dépense 20 milliards pour organiser un cinquantenaire alors que les démobilisés sont laissés pour compte. Pour moi, il faut régler la question des miliciens et des démobilisés avant d’organiser le cinquantenaire qu’on peut faire en décembre comme avant ». Donnant des conseils à ses filleuls, le commandant Issiaka Ouattara ne s’est pas fait prier pour indiquer que « Si on veut vous emmener dans les faux coups, retenez-vous car, je ne serai pas prêts à vous soutenir. Je vous le dis parce que des gens préparent un coup où ils veulent s’appuyer sur vous les démobilisés pour un soulèvement» a-t-il déclaré. Parlant de regroupement, Wattao n’et pas allé du dos de la cuillère pour fustiger les conditions précaire de vie des éléments encasernés « On parle de regroupement. On organise une indépendance avec 20 milliards alors que les éléments au camp souffrent. Et après, on dit qu’on veut aller à la paix. Quelle paix ? » s’est-il interrogé. Au terme de son discours, il les a exhortés à l’amour pour le prochain. Avant lui, Diarrassouba Ibrahim, président de l’ADCI et Diallo Assétou, porte-parole des femmes démobilisées ont tour à tour égrèné les difficultés liées à leur nouvelle vie de démobilisés sans réalisation de projets. Selon eux, les projets « ont échoué à 90%. 4000 démobilisés sur un total de 12.000 ont été réinsérés ». Pour le porte-parole des Forces nouvelles, il n’est pas bon que « ceux qui ont combattu pour que tous les citoyens soient candidats soient laissés pour compte ». C’est pour quoi, il a exigé du commandant Wattao de participer à l’amélioration des conditions de vie de ceux-ci

Avec le partenariat de l’Intelligent d’Abidjan / Bosco de Paré à Bouaké

Thu, 05 Aug 2010 02:43:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy