novembre 30, 2022

DON DE L’UNG AUX IVOIRIENS REFUGIES AU BENIN

ACTION SOCIALE : L’UNG SOULAGE LES IVOIRIENS REFUGIES AU BENIN
La journée du mercredi 23 avril 2014 aura été une journée mémorable pour les ivoiriens réfugiés au Bénin. Ils ont reçu un important don en vivres de la part de l’Union des Nouvelles Générations, parti de Stéphane KIPRE. L’idée de ce geste humanitaire est née à l’occasion d’un séjour du Délégué Europe de l’UNG Arsène Touho en décembre 2013 qui avait alors rencontré les responsables de la communauté ivoirienne réfugiée dans ce pays. Ceux-ci avaient exposé les difficultés qu’ils rencontrent et qui sont la conséquence d’une boutade selon laquelle un ivoirien qui s’est retrouvé au Bénin n’est pas un réfugié mais un « aventurier » car les vrais réfugiés se sont arrêtés au Ghana ou tout au plus au Togo dans leur fuite. Il n’y a donc pas de camp de réfugiés et ils sont livrés à leur sort, disséminés aux quatre coins du pays. C’est ce message de détresse que, dès son retour, Arsène Touho a porté à l’ensemble des Délégations UNG en Europe (France, Italie, Grande Bretagne, Allemagne et Belgique) en vue d’une action d’urgence et immédiate. Ainsi, avec la participation du Président statutaire du parti en exil et sous l’autorité du Président par intérim Etienne Nguessan, une quête spontanée a été levée qui a donné la somme de 1000 euros (650.000fcfa). Sous la conduite de Jean Jaurès Doué, Conseiller Technique chargé des droits de l’Homme du Président Stéphane Kipré, et résident lui-même au Bénin, la cérémonie de remise des dons a eu lieu ce mercredi 23 avril 2014 dans les locaux du HCR-Bénin dont la salle s’est avérée trop exigüe pour contenir tous les réfugiés qui ont fait le déplacement. M. Félix Dalméida Coordonnateur du HCR chargé de l’encadrement et du suivi des réfugiés et représentant M. Pepin le responsable HCR-Bénin a remercié les donateurs pour l’initiative dont il a dit qu’elle est la première du genre. Il a, en outre, invité les réfugiés ivoiriens à continuer à se battre pour se prendre en charge afin de mener une vie encore plus digne à travers des activités rémunératrices mais à aussi envisager le retour volontaire dans leur pays car, dit-il, « le HCR-Bénin n’a plus aucun sous à consacrer aux réfugiés ». Prenant la parole, Arsène Touho a transmis à ses compatriotes toutes les salutations et la compassion du Président Stéphane Kipré dont l’implication personnelle a permis le rassemblement des fonds dans un bref délai. « Il me charge de vous dire que l’UNG n’a pas la prétention de régler, par ce geste, vos problèmes de survie quotidiens devant lesquels ce don n’est rien. Mais il considère que l’exil est un moment de partage de la galère. Donc considérez ce riz et ces denrées comme le repas qu’il aurait partagé avec vous assis sur la tabouret s’il avait été ici avec vous au Bénin » a déclaré Arsène Touho. Ce sont donc 500 kg de riz, de l’huile et du sucre qui ont été répartis entre 100 familles. La cérémonie qui a débuté à 9h45 s’est achevée à 11h30 dans une ambiance festive et les bénéficiaires sont rentrées chez elles visiblement comblées. La prochaine étape de la mission est l’investiture du Délégué UNG-Bénin qui aura lieu le samedi 26 avril à la maison des journalistes de Cotonou au cours d’une conférence qu’animera Arsène Touho sous le thème : La responsabilité de la jeunesse ivoirienne dans la réconciliation et la reconstruction de la Côte d’Ivoire.
Source : reporter au Bénin

Wed, 30 Apr 2014 08:47:22 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy