décembre 4, 2022

EN DIRECT. Suivez l’évolution de la crise en Ukraine

La menace américaine a enfin été entendue par la Russie. Les Etats-Unis avaient décidé lundi 3 mars au soir de suspendre leur coopération militaire avec la Russie après avoir mis en garde Moscou qui s’est placé du "mauvais côté de l’Histoire" en Ukraine où le nouveau pouvoir a dénoncé un ultimatum russe en Crimée. Poutine a ordonné ce mardi matin aux forces qui effectuaient des manœuvres de rentrer dans leurs bases.

Depuis samedi, la Russie a déployé 6.000 soldats en renforts en Crimée, péninsule russophone du sud de l’Ukraine, qui abrite la flotte russe de la mer Noire, d’après le ministère ukrainien de la Défense. Moscou a désormais un "contrôle opérationnel complet" sur la Crimée, selon Washington. Lundi, toutes les bases militaires ukrainiennes étaient encerclées par des soldats non-identifiés agissant pour le compte des autorités pro-russes, selon le nouveau pouvoir à Kiev. La situation y était tendue mais aucun affrontement n’a été toutefois signalé.

La Russie avance par ailleurs ses pions dans d’autres régions ukrainiennes. Quelque 300 manifestants pro-russes ont pris d’assaut dans l’après-midi le siège de l’administration régionale à Donetsk (est de l’Ukraine), fief du président déchu Viktor Ianoukovitch.
Lire la suite

Tue, 04 Mar 2014 10:37:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy