février 4, 2023

Gagnoa: Le registre d’état civil de Gbagbo disparait Les explications du maire Bamba Médji

A en croire le maire Bamba Médji, M. Soko Gbalou, précédemment responsable du service des états civils à la mairie, a emporté le registre de 1958 où sont contenues les informations concernant des personnes enregistrées sous les numéros de 01 à 599. Dont l’ex- chef de l’Etat Laurent Gbagbo, né à Gagnoa. « C’est un ex-agent répondant au nom de Soko Gbalou Evariste, à l’époque à l’état civil, qui a décidé de faire un duplicata du registre où se trouve l’extrait d’acte de naissance de Gbagbo. Vous voyez, la première page n’est pas signée par le président du tribunal. Il a commencé à retranscrire l’original, je ne sais pour quelles raisons », a dit le maire. « Ce qui a attiré notre attention, c’est qu’il y a un monsieur qui vit en France, et qui est décédé. Donc, ses enfants ont faxé son extrait d’acte de naissance, pour nous demander de faire une copie intégrale plus la photocopie de la page. Je l’ai alors convoqué pour lui demander de nous ramener le registre qu’il avait gardé, parce que celui que nous avons actuellement n’a aucune valeur juridique. Il nous a fait savoir qu’il n’a rien à voir avec la disparition de ce registre. Pourtant, il y a des témoins qui l’ont vu manipuler le registre. Pourquoi c’est ce seul registre où est inscrit Laurent Gbagbo qu’il a pris », s’est interrogé le maire.

Et d’indiquer qu’il mettra aux arrêts, dès ce lundi 16 juillet, le concerné pour vol de documents administratifs. Jusqu’à ce que nous mettions sous presse, toutes nos tentatives pour joindre le mis en cause, Soko Gbalou, sont restées vaines. Nous y reviendrons.

Venance KOKORA à Gagnoa in L’Inter

Mon, 16 Jul 2012 14:09:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy