décembre 7, 2022

Gnamien Yao déclare : ‘’Houphouët de son vivant voterait pour Gbagbo’’

Photo : DR
«VOTER GBAGBO pour sauver la Côte d’Ivoire », est le thème autour du- quel l’ambassadeur Gnamien Yao a ins- truit le public. Pour lui, le candidat-Pré- sident est le seul homme politique en Côte d’Ivoire qui par sa politique fédè- re les intérêts vitaux de tous les Ivoiriens dans leur diversité. Un atout complété, selon le diplomate, par l’amour du Chef de l’Etat pour sa patrie, la démo- cratie, et la paix. Toutes ces qualités, dira Gnamien Yao, fait du Président Laurent Gbagbo, le digne héritier du Président Félix Houphouët Boigny. « Houphouët de son vivant voterait pour Gbagbo », a fait savoir le DNCA (Directeur national de campagne adjoint) du candidat de La majorité présidentielle chargé de la mobilisation des Ivoiriens de l’étranger. Une déclaration qu’il soutient par le fait que le Chef de l’Etat a pour véritable boussole dans ses actions, la paix, qui était très chère, indique-t-il, au père de la nation. «Voter pour Gbagbo, c’est ré- habiliter la paix, c’est réhabiliter la mé- moire du Président Félix Houphouët-Boi- gny», a-t-il déclaré. Se prononçant sur la défaite du PDCI au scrutin du 31 oc-
tobre 2010, Gnamien Yao a déclaré que le parti sexagénaire doit rechercher les causes de cette défaite en interne. « (…) Quand on refuse d’accepter la défaite, on tombe dans la diffusion d’informa- tions infondées, dans la médisance, dans l’intoxication, toutes choses suscep- tibles de dresser les peuples les uns contre les autres », a-t-il lancé. Et d’af- firmer que le Président Bédié doit recon- naître qu’il a commis une erreur politique en refusant de s’adresser au peuple. Tout en s’offusquant que le PDCI pour le se- cond tour de la présidentielle soutien- ne «ceux qui depuis le décès du père de la nation se sont opposés à la légalité », Gnamien Yao a appelé les Ivoiriens à se mobiliser pour faire barrage « à tout changement opéré sous la menace des armes, sous la contrainte de la justice du vainqueur, c’est-à-dire celle qui consis- te à vous donner des coups même quand vous êtes à terre ». Mais, dira-t- il, les Ivoiriens doivent choisir, au soir du 28 novembre 2010, le Président Laurent Gbagbo qui, précise l’ambassadeur, est le candidat de la stabilité dans l’ordre et la discipline.

Avec l’Intelligent d’Abidjan / Par R.Dibi

Thu, 18 Nov 2010 08:27:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy