novembre 28, 2022

Jfpi / Trois ans après : Konaté Navigué reprend les rênes

Rentré d’exil début avril dernier, Konaté Navigué a repris ce samedi 17 mai, les rênes de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (Jfpi), après une passation de charges avec le secrétaire national par intérim, Justin Koua, à une cérémonie à Abidjan. « La bataille va commencer. Elle sera rude mais il faut qu’on se soutienne », a déclaré M. Navigué, pour son « premier discours officiel », et après avoir reçu les documents des mains de son intérimaire, au siège du parti de Laurent Gbagbo, à Cocody. Il a salué Justin Koua pour sa « loyauté » durant son absence et a dit sa volonté d’ « accélérer le rythme et la cadence de tout ce qui a été entrepris » par son intérimaire. Justin Koua a, pour sa part, fait une rétrospective sur les événements durant la crise, avant d’énoncer les « priorités » : La libération de Laurent Gbgabo et de Charles Blé Goudé, tous deux incarcérés à La Haye. « Après ses acquis, et avec le retour sécurisé et apaisé des exilés, nous allons nous donner les moyens de reconquérir le pouvoir », a-t-il lancé, à l’endroit d’une centaine de militants. « Je rends hommage à chaque membre de l’équipe avec laquelle j’ai travaillé. A la JFPI, les dossiers à traiter en urgence sont la libération de Laurent Gbagbo, de Simone Gbagbo, de Blé Goudé, le retour des exilés et la reconquête du pouvoir », a précisé Koua Justin. Selon lui, le président statutaire de la Jfpi qui regagne son poste, doit avoir à l’idée que si hier, la Jfpi a travaillé avec les moyens de la République, bénéficié de la protection de la République avec des gardes de corps, ce n’est pas le cas aujourd’hui.

In Le Mandat[

Tue, 20 May 2014 08:15:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy