décembre 4, 2022

La fausse prof qui enseignait sans décevoir

Une femme de 42 ans a été condamnée mardi 6 mai à Bordeaux à 900 euros d’amende pour avoir piraté les diplômes d’une avocate bordelaise et dispensé, pendant près de deux ans, des cours de droit, d’économie, sans que personne n’ait à se plaindre de son travail.

Outre 90 jours amende à 10 euros, cette mère de deux enfants a été condamnée par le tribunal correctionnel de Bordeaux à verser 2.000 euros pour préjudice moral à l’avocate dont l’identité informatique a été "écrasée", et 1 euros symbolique de dommages et intérêts à un lycée professionnel de Biganos (Gironde), qui avait porté plainte.
"J’ai toujours voulu extrêmement bien faire mon travail"

Six mois de prison ferme et cinq ans d’interdiction d’enseigner avaient été requis contre la prévenue, jugée pour modification frauduleuse de données et usurpation de titre, diplôme ou qualité.

Profitant en 2010 d’une erreur, informatique ou humaine, lors de son inscription en auditrice libre en fac de droit, la prévenue, titulaire en tout et pour tout d’un bac professionnel, s’était retrouvée dans le profil universitaire d’une avocate.

Elle avait alors utilisé les diplômes de cette dernière –notamment Maîtrise en droit pénal, DESS en droit des relations du travail, DEUG d’économie– pour décrocher des heures de vacations en 2011 et 2012, dans un Centre de formation d’apprentis, un lycée professionnel et une école privée.

"J’ai beaucoup travaillé, suivi des cours (de droit), j’ai toujours voulu extrêmement bien faire mon travail" de prof, a plaidé la femme à l’audience, motivant son attitude par une période où elle "perdait pied" et avait "besoin de travail".

La supercherie avait été découverte lors d’une vérification informatique à l’université.

Lire la suite

Wed, 07 May 2014 20:34:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy