décembre 8, 2022

Les militaires rentrés d’exil toujours en colère en Côte d’Ivoire

La grogne persiste en Côte d’Ivoire chez les militaires rentrés d’exil fin 2013 et début 2014. Ils répondaient à l’appel au retour du président Alassane Ouattara, qui leur a garanti la sécurité et la réintégration dans les rangs de l’armée. Leur situation reste difficile aujourd’hui.

« Nous ne mangeons pas, nous vivons dans la rue », témoigne sous anonymat un jeune qui affirme avoir intégré les Forces de défense et de sécurité début 2010. Ayant dû fuir la Côte d’Ivoire après la crise postélectorale, il veut maintenant réintégrer l’armée. Mais pour l’instant, il y a peu d’élus parmi les 4 000 qui se sont signalés au ministère de la Défense. « Seulement 27 ont été réintégrés, et les autres ? », s’interroge-t-il. « Certains parmi nous n’ont pas de parents à Abidjan. Et quand on va au ministère, on nous demande de repasser le lendemain, et après le lendemain. Nous demandons au chef de l’Etat de tout faire pour régler ce problème durant ce mois d’avril ».
Lire la suite sur rfi.fr

Sat, 19 Apr 2014 15:04:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy