décembre 7, 2022

Lettre ouverte : Trahi par Ouattara Anaki doit quitter la RHDP pour jouer son rôle d’opposant.

Monsieur le Président Anaki Kobenan , avec nous, vous avez soutenu Allasane Ouattara, en tant que formation politique, mais de ce soutien vous n’avez rien obtenu en terme de position d’où vous pouvez faire prévaloir vos idées et les projets qui sont les vôtres pour les ivoiriens. Pire ils ne vous associent à rien concernant la vie de la nation.
En retour de votre soutien vous ne recevez que mépris et arrogance. C’est pourquoi je crois que vous devez opérer la rupture pour jouer votre rôle d’opposant qui est aussi une façon de participer à la démocratie en éclairant la population afin de guider ses choix futurs. Ne trompez pas vos militants en restant associé à des personnes qui vous méprisent en allant choisir des individus de votre parti pour le nommer ministre sans votre avis et votre consentement.
Si nous sommes écartés et qu’on ne peut pas participer à la transformation de notre société avec ceux qu’on a cru qu’ils allaient apporter le changement, nous ne devons pas pour autant rester passif, car notre mission en tant que formation politique c’est de faire avancer notre société.
Quand des individus pensent qu’ils savent tout faire et qu’ils peuvent tout faire tout seul ou avec les membres de leurs familles, leurs copains ou uniquement avec des individus qui leur font la courbette, ça ne sert à rien d’insister pour qu’ils vous associent à la gestion des affaires publiques, quand ce n’est pas sur vous que le choix du peuple s’est porté.
En démocratie, il faut savoir être patient et attendre la fin d’un mandat, tant qu’il n’est pas exercé de violence contre vous. Pendant cette période d’attente il faut préparer l’alternance quand vous pensez que votre pays est mal gérer. Votre silence en attendant une hypothétique nomination peut paraître comme une complicité quand viendra le jour de faire le bilan, alors qu’en réalité vous n’avez été associé à rien. C’est pourquoi à défaut d’être associés à la gestion des affaires publiques, afin que vous puissiez participer au changement positif, au progrès et au développement de votre pays, vous ne devez pas pour autant faillir à votre mission qui est celle d’apporter la critique pour orienter les choix du peuple pour les prochains scrutins. Ils ne faut pas faillir à cette mission.
C’est pourquoi nous militants du MFA qui vous avons soutenu et qui avons suivi vos mots d’ordre et consignes de soutien à Ouattara, nous vous demandons d’opérer la rupture, pour trahison et de vous consacrer à l’animation de la vie politique, en affichant clairement vos points de divergences avec la coalition actuelle qui gère le pays.
La trahison d’un pacte est un motif suffisant de rupture qui se comprend en politique, quand vous venez à en être victime de la part d’un partenaire. Il faut le dire haut et fort pour que vos militants le sache et aussi pour que la population connaisse la vrai nature de ce partenaire qui n’a pas de parole d’honneur.

Abdoulaye Fofana ; militant MFA , Bruxelles Email : cheffofana@yahoo.fr

Sun, 20 May 2012 12:25:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy