novembre 28, 2022

Lutte contre Boko Haram: pourquoi l’Afrique de l’ouest doit se mobiliser

Les exactions de la secte islamiste Boko Haram au Nigéria devraient susciter une réaction concertée de tous les pays de l’Afrique de l’Ouest. Des considérations géostratégiques pourraient, en fait, emmener l’organisation à frapper dans d’autres capitales ou zones de la région.

Un bien triste regain de «popularité» pour Boko Haram. Disons-le comme ça. Le nom de la secte islamiste nigériane fait depuis quelques semaines la Une des grand medias internationaux. Boko Haram fait beaucoup parler d’elle depuis le rapt spectaculaire de deux cents jeunes lycéennes dans une localité de l’Etat de Borno, son fief situé au nord-ouest du Nigeria à la frontière tchadienne. L’indignation qu’a suscitée cet enlèvement au sein de la communauté internationale a tourné les projecteurs sur le Nigéria. Même devenu première puissance économique africaine, le pays n’a pas tant attiré l’attention des medias internationaux sur le géant pétrolier. L’appel « Bring Back our girls », en français « ramenez nos filles », fait le tour des réseaux sociaux.

Abubakar Shekau et les siens peuvent se réjouir de ce coup avec son double impact. Boko Haram a non seulement réussi à se faire une occasion de publicité gratuite, mais la secte a aussi réussi à créer l’émoi au sein de la communauté internationale. En témoigne les différentes offres de soutien aux autorités d’Abuja pour faire face à la situation ; suite à l’appel lancé par le Président Goodluck Jonathan. Dans ce cadre, et suite à la promesse du président, Barack Obama, des experts américains sont depuis vendredi 09 mai dernier au Nigéria pour aider l’armée dans la recherche des filles. On attend aussi des experts français, Paris ayant affirmé qu’elle répondrait positivement à la sollicitation d’Abuja. Grande mobilisation internationale contre les actes ignobles et barbares de Al-Sunna Wal, nom officiel de Boko Haram, signifiant « Disciples du Prophète ». Cette mobilisation internationalise de facto la lutte que les autorités nigérianes menaient jusque-là seule, du moins officiellement- contre la secte islamiste. Les Etats-Unis n’agissent-ils pas pour contrer le mal à distance ? D’autant plus qu’un rapport de la Chambre des représentants a conclu que la secte islamiste représentait une menace croissante pour les Etats-Unis. Ce qui donne de l’importance à Boko Haram, qui pourrait rêver d’étendre ses tentacules dans d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest.
Lire la suite

Wed, 14 May 2014 03:18:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy