février 4, 2023

Management des entreprises de presse : Les patrons renforcent leurs capacités

Les dirigeants et comptables de presse renforcent leurs capacités de management, depuis jeudi dernier, à l’hôtel Tereso de Grand-Bassam. Né d’un projet soumis par le Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (Gepci), cette formation est financée par le Fonds de soutien et de développement de la presse (Fsdp) et exécutée par le cabinet Prescom. «La stratégie dans la performance d’une entreprise de presse», «La vente et le marketing», «La gestion financière et la gestion de trésorerie», «La comptabilité générale et la lecture des états financiers» sont les quatre modules dans lesquels les patrons de presse sont formés.
A la cérémonie de lancement officiel de la formation, 2 jours après le début effectif des «cours», la directrice exécutive du Fsdp, Mme N’guessan Bernice, en a donné les détails pratiques. Selon elle, les apprenants sont repartis en deux groupes pédagogiques constitués de 13 directeurs généraux et 7 responsables comptables. Le séminaire, a-t-elle ajouté, au lieu de se tenir sur 2 ou 3 jours comme il en est d’habitude, va s’étendre sur plusieurs jours pour s’achever le 26 novembre prochain. C’est que 3 jours sont consacrés à chaque module. Elle entend ainsi ouvrir les vannes d’un véritable renforcement des capacités pour les uns et d’une formation initiale pour les autres, en vue d’accroître la performance des entreprises de presse et assurer leur prospérité.
Au dire de la directrice exécutive du Fsdp, outre la formation, le Fonds accorde des subventions et des dons, et garantit les emprunts des entreprises privées des médias. Pour l’année 2012, les requêtes relatives aux subventions et dons feront, a-t-elle promis, bientôt l’objet de délibération. «Nous continuons de recevoir les dossiers pour le Fonds de garanti des emprunts qui, eux aussi, sont soumis à la délibération du conseil de gestion pour octroi des appuis… Ce faisant le Fsdp est dans son rôle d’accompagnement du secteur, le renforcement des capacités des ressources humaines», a-t-elle souligné. En attendant, souhaitons-le, un jour, le renforcement des capacités financières. La crise ayant ruiné plusieurs entreprises de presse.
Le ministre de la Communication qui présidait la cérémonie a rappelé l’engagement de son département à tenir les engagements pris aux états généraux de la presse à Yamoussoukro et au séminaire -bilan du Fsdp. Car, a-t-il dit, son rêve est de voir la presse être le levain qui amplifie la réconciliation, la solution et non le problème. Cela passe, pour lui, par une bonne formation de tous les intervenants dans le secteur. Dans ce cadre, Diakité Coty a fait observer que son département a organisé, en collaboration avec les partenaires de l’Audiovisuel extérieur de France (Aef), une formation en management des dirigeants des médias publics. Et le stage d’un mois effectué par 15 rédacteurs en chef de la presse quotidienne à Lille, France. Toutefois, la formation initiale reste à ses yeux la démarche, la meilleure.

Bruno Kouadio in Notre Voie

Tue, 02 Oct 2012 02:37:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy