novembre 29, 2022

Meeting à Yopougon, ce samedi : Les vraies intentions du Fpi

La direction du Front populaire ivoirien (Fpi) appelle ce matin ses militants, sympathisants, partisans de Laurent Gbagbo et tous ceux qui sont ‘’épris de liberté et de démocratie’’ à un giga meeting, à la place Ficgayo de Yopougon, comme annoncé. Un meeting qui, en réalité, revêt un caractère particulier en ce sens que c’est la première fois que le Fpi, depuis la chute de Laurent Gbagbo, ex-chef d’Etat ivoirien et fondateur de ce parti, organise un tel rassemblement. Ainsi de façon ‘’très’’ officielle, l’occasion est-elle donnée au Fpi, qui renoue avec l’opposition, de s’exprimer. On imagine aisément qu’un accent sera notamment mis sur deux points. Le parti va ouvertement critiquer la gestion du pouvoir ‘Alassane Ouattara et souligner au rouge les actes ‘’anti-démocratiques’’ de celui qui, de leur point de point de vue, a accédé à la magistrature suprême dans des conditions que ce parti a toujours condamnées. Le Fpi ne va sans doute pas bouder son plaisir en mettant en relief les menaces, les intimidations et faits dont le parti et ses militants sont victimes. En outre, le ministre Amani N’Guessan, président du comité d’organisation de ce meeting, Miaka Oureto, Laurent Akoun, Marie-Odette Lorougnon, Dano Djédjé, Justin Koua et autres, vont inviter tous leurs ‘’camarades militants’’ et ceux qui aiment Laurent Gbagbo à ne pas perdre espoir. Ces derniers seront galvanisés afin d’entretenir la flamme ‘’militante’’ et relever tous les défis. Ce meeting, de fait, est chargé d’enjeux pour le Fpi. Et l’organiser dans ce contexte précis n’est naturellement pas fortuit. Pour le parti de Laurent Gbagbo, l’heure a sonné de jouer pleinement mais aussi entièrement son rôle d’opposant principal au régime d’Alassane Ouattara. En allant donc à cette manifestation ce matin, la direction du Fpi nourrit diverses intentions. Dans un premier temps, elle a à cœur de remonter le moral à ‘’son champion’’, Laurent Gbagbo, incarcéré à La Haye ; au président du parti Pascal Affi N’Guessan, à Simone Gbagbo, à l’ex-Premier ministre Aké Gilbert Mari N’Gbo, à l’ex-ministre Alcide Djédjé, à l’ex-Première dame Simone Gbagbo et bien d’autres emprisonnés au Nord du pays. Ce rassemblement se veut un message fort à leur endroit comme pour dire ‘’ tenez bon ! nous sommes avec vous, nous ne vous abandonnons pas, nous nous battrons pour votre libération ’’. Dans un second temps, cette ‘’rentrée politique’’ se présente comme le lancement de la bataille pour la reconquête du pouvoir d’Etat. Aspiration légitime de tout parti politique sérieux. Mais avant, il s’agit visiblement pour le Fpi, à travers ce meeting, de ‘’tuer’’ la peur, l’angoisse, chez beaucoup de ses militants qui avaient fini par céder au désespoir, à la désolation et au découragement. Et sûrement qu’une grande mobilisation à ce meeting les y aidera.

A. BOUABRE in Soir Info

Sat, 21 Jan 2012 02:11:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy