février 4, 2023

Nettoyage ethnique perpétré par les forces d’Allassane Ouattara a’ l’Ouest de la Côte d’Ivoire

Comite Ad hoc des Guéré des Amériques ( Canada, USA, Mexique et Bresil)

Ce vendredi 20 Juillet 2012 la Communauté internationale a été informée d’une attaque meurtrière menée la nuit précedante par des centaines de djoula appuyées par l’armee tribale de ouattara contre le camp de Nahibly abritant plus de 5000 Guere’ . Ce camp est situe’ a’ pres de Duekoue’, a’ l’ouest de la Cote d’Ivoire.

Ces deplace’s avaient fui leurs maisons, villages et campements suite au nettoyage technique orchestre’ contre le peuple Guere’ par l’armee tribale de Ouattara et soro Guillaume suite a’ la crise post-electorale de 2010.
Les faits importants suivants meritent d’etre souligne’s.
1. Les soldats de l’onuci ont croise’ les bras pour admirer la boucherie contre les deplace’s qu’ils ont sciemment laisse’s a’ la merci des assaillants( FRCI et leurs suppletifs Djoula, Burkinabe’, maliens, guineens , togolais ,senegalais et nigerians). Des femmes ont ete eventrees, des enfants ont ete decapite’s et les victimes ont ete brulees vivent sans que les forces de l’onuci ne levent le petit doigt.

3. Les milices tribales de ouattara et leurs suppletifs beneficient de la complicite’ active des forces de l’ONUCI , des forces de la CEDEAO et des forces de la Licorne depuis bien avant la crise post-electorale.

3. Plus de 200 personnes ont ete tuees suite a’ ce nouveau raid qui rappelle les tueries perpetrees par les memes assaillants en 2011 a’ Duekoue-carrefour et Blolequin.
Pour cacher les faits ,les agents de ouattara ont ramasse’ des dizaines de morts dans le camp de Nahibly pour aller bruler les cadavres afin de cacher l’empleur du crime.

4. L’armee de ouattara se croit aujourd’hui tout permis fort du soutien des ambassadeurs des USA et de la France . Cela fait que le peuple Guere’ en particulier et toute la Cote d’Ivoire en general sont livre’s aux tueurs a’ gage du regime fasciste installe’ de force par ceux la-meme qui parlent de democratie.

5. Les forces de l’onuci et l’armee francaise qui disent avoir pour mission de proteger les civils en Cote d’Ivoire sont evanescentes alors qu’elles ont deploye’ de chars de combat , des helicopters et des avions de guerre pour installer Ouattara au nom de la democratie.

6. Les ambassadeurs des USA, de la France , de l’Allemagne, de l’Angleterre et de tous pays europeens se taisent aujpurd’hui alors qu’ils rivalisaient en menaces et santctions contre le camp oppose’ a’ Ouattara pendant la crise post-electorale.

7. Ouattara lui-meme va etre accueilli, cette semaine , avec tous les honneurs en France et ailleurs en Europe alors que les cris de douleur familles des victimes et des rescape’s s’elevent encore a’ Duekoue’.

8. L’Union Africaine, la CEDEAO et Fatou Bensouda la procureure de la CPI chargee d’enqueter sur les crimes post-electoraux en Cote d’Ivoire n’ont mene’ aucune action concrete contre ouattara et soro Guillaume face a’ ce n-ieme crime contre l’humanite’ savamment planifie’ par le regime en place alors qu’une attaque contre un camp de deplace’s de guerre constitute un crime puni par la loi internationale sur les conflits.

Vu ces faits,le comite’ Ad hoc
1. Lance un appel a’ tous les volontaires Guere’ , patriotes ivoiriens et africains afin qu’ils mettent tout en oeuvre pour obtenir la demission pure et simple du regime extremiste et tribal de ouattara afin que ce regime soit remplace’ par un gouvernement neutre de transition, un gouvernement credible capable de garantir la securite’ des biens et personnes sur tout le territoire ivoirien.

2. Insiste sur le fait que seule la mise a’ l’ecart de la bande a’ Ouattara et soro Guillaume assinira le climat politique et social en Cote d’ivoire et ouvrira la voie au retablissement de la confiance mutuelle entre les communaute’s.

3. Souligne que continuer a’ se tourner vers les tribunaux nationaux ou la CPI pour demander la liberation de Gbagbo et des autres detenus en releguant au second plan le fait que tout un peuple est en train d’etre aneanti au vu et au su de tout le monde est ce que souhaite le regime sanguinaire en place, car cela le met a’ l’abri des pressions.C’est absurde et abjecte.

4. Demande aux USA et a’ l’union europeenne de soutenir l’idee d’un gouvernement neutre de transition dans les plus brefs delais car nous avons affaire au peril de tout un peuple et de tout un pays.

5. Lance un appel a’ tous les pays membres de l’union europeenne et aux USA afin qu’ils cessent toute relation diplomatique et economique avec le regime de ouattara, et leur demande de refuser d’octroyer des visas aux dignitaries de ce regime et a’ leurs familles.

6. Interpelle le FPI afin que ce parti cesse tout dialogue avec la bande a’ ouattara pour exiger purement et simplement un gouvernement de transition viable .

7. Fait remarquer aux forces du changement democratique en Cote d’Ivoire que ouattara et soro Guillaume ne libereront jamais les detenus politiques et ne mettront jamais fin a’ la campagne de purification ethnqiue contre les Guere’ a’ l’ouest tant que leurs (Ouattara et soro ) propre avenir ne sera pas en pointille’ de maniere claire et nette.

8. Rappelle au FPI que la situation de Novembre 2004 est en train de se reproduire. A l’epoque après le massacres des civils par l’armee francaise a’ l’hotel Ivoire et sur les deux ponts a’ Abidjan, Gbagbo aurait du^ exiger le depart de la licorne, et mettre la pression sur la France en renvoyant l’ambassadeur de Chirac de la Cote d’ivoire. Mais il ne l’a pas, il a attendu que des hordes de miliciens dozos transportees par la licorne arrivent aux abords de sa residence a’ cocody en 2011 pour annoncer qu’il ne reconnaissait plus l’ambassadeur de France . En retour cet ambassadeur s’est bien marre’ et a repondu que lui non plus ne reconnaissait pas Gbagbo comme president de la Cote d’Ivoire . L’ambassadeur est reste’ a’ Abidjan . On connait la suite. Voila pourquoi le comite’ ad hoc demande au FPI d’exiger de’s maintenant la demission de ouattara avant que d’autres facteurs ne rendent caducs les crimes actuels commis par ce regime.

Ce Samedi 22 Juillet 2012.
À Cancun, Mexique
Pour le Comite’ Ad hoc des Guéré
Le Porte parole
Pohé Sahi.
Contact email: Pohesahi@yahoo.com

Tue, 24 Jul 2012 12:12:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy