octobre 3, 2022

« Noire et belle »: en Côte d’Ivoire, un concours pour lutter contre la dépigmentation et valoriser

Je suis un diamant noir », « la dépigmentation n’a jamais été synonyme de beauté » : sur le podium, les 26 candidates de la compétition « Mousso’ko (‘affaire de femmes en langue mandingue), miss noire et belle », valorisent leur teint naturel, sous les acclamations du public. Samedi 16 mars à Abidjan, plus d’un demi-millier de personnes, majoritairement des jeunes femmes, ont assisté à la finale de la deuxième édition de ce concours de beauté visant à lutter contre la dépigmentation — « tchatcho » en Nouchi, l’argot ivoirien.Fri, 22 Mar 2019 11:57:00 +0100

Laisser un commentaire