novembre 28, 2022

Parti chercher des exilés pro-Gbagbo: Ouattara rentre bredouille d’Accra

Alassane Ouattara a regagné Abidjan, hier après-midi, après avoir pris part aux obsèques de l’ex-président du Ghana, John Atta Mills. Ça c’est pour le côté officiel. Mais, officieusement, Ouattara s’était rendu à Accra dans l’espoir d’obtenir des autorités ghanéennes l’extradition de certains exilés pro-Gbagbo comme il l’avait fait avec l’ex-ministre de la Défense de Gbagbo, Moïse Lida Kouassi , refugié à Lomé au Togo. Malheureusement, il est rentré cette fois-ci bredouille. Notre Voie vous l’avait déjà dit dans son édition d’hier, les autorités ghanéennes, notamment le président par intérim, Mahama John Dramani, lui ont dit niet. On sait que depuis les évènements du week-end dernier où un commissariat police à Yopougon et le camp militaire d’Akouédo ont été attaqués, Hamed Bakayoko, le ministre de l’intérieur de Ouattara, dans un monologue à la télévision nationale, a ouvertement accusé, sans la moindre preuve, des pro-Gbagbo refugiés à Accra, au Ghana. Des démarches avaient été depuis lors menées vers Accra, par l’actuel pouvoir ivoirien, pour que des pro-Gbagbo soient extradés. Hélas, il a échoué.

Coulibaly Zié Oumar in NOTRE VOIE

Tue, 14 Aug 2012 01:35:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy